Posts Tagged With: bonnes adresses

Rurrenabaque, mes bonnes adresses

P1060939Agence Madidi travel

On vient généralement à Rurrenabaque pour découvrir la jungle ou la pampa (autre type de végétation et de biodiversité). Si vous cherchez une agence pour aller dans la jungle, grosse surprise, je vous conseille Madidi Travel. Pourquoi? Parce que votre argent servira à la conservation d’une réserve naturelle et parce qu’au-delà de la simple préservation de la nature, cette agence met également en place différentes petites choses pour améliorer la situation de la population locale (déplacements gratuits pour les instituteurs, achats aux communautés locales de produits bios (la majorité des produits sur le marché viennent de La Paz et sont importés du Pérou, Chili, …), le bureau est ouvert aux enfants des rues pour qu’ils aient un endroit où jouer, ….).

Si vous en avez le temps et l’envie, faites un volontariat avec Madidi Travel. Allez sur leur site internet et suivez la marche à suivre. Un mois minimum. Madidi Travel a une agence à La Paz mais aussi à Rurrenabaque: Calle comercio entre santa Cruz et Vaca Diez (juste à côté de Amaszonas).

Panaderia Frances

Vous êtes en Amérique Latine depuis un bout de temps et n’en pouvez plus du pain d’ici. Nostalgique du pays? Rendez-vous dans cette boulangerie, certes un poil cher, mais qui ravira votre palais. Calle Avaroa entre Santa Cruz et Vaca Diez.

Petite échoppe

Pour d’autres douceurs, au coin de la même rue (avaroa et santa cruz), vous trouverez une petite échoppe qui vend de trop bons brownies et des noix de coco fraiche. Pour ces dernières, les plus petites sont bien meilleures et après avoir bu leur jus, vous pourrez demander à ce qu’on vous l’ouvre (ou alors faire votre Mc Gyver) et manger la chair de coco fraîche.

Marché

Comme partout en Amérique Latine, le marché est la valeur sûre pour trouver des produits frais et à bon prix. Sachez cependant qu’en 2014 il y a eu une grosse inondation à Rurrenabaque et que de nombreux potagers et vergers ont été détruits. C’est pourquoi beaucoup de produits sont importés. Progressivement, la situation devrait revenir à la normale mais il est vrai qu’actuellement, on ne trouve pas tant de fruits et légumes.Le marché se trouve au coin de la rue Avaroa et Pando.

Hostel Los Tucanes

Pas énormément d’offre de backpacker correct à Rurre. Pour ceux qui aiment réserver, sachez que le Curichal semble être le meilleur rapport qualité-prix de la ville. Ils ont un dortoir à 40bs mais impossible d’avoir un lit sans avoir réservé parfois plusieurs jours en avance. L’hostel Los Tucanes est une bonne alternative. 40 bs en dortoir de 3 lits avec ventilateur. Douches communes électriques avec eau chaude (mais vraiment pour une fois). Toilettes avec papier toilette (bien qu’il faille constamment leur rappeler d’en remettre. Petit déjeuner un peu radin: pain à volonté mais beurre et confiture en portion minuscule. Thé ou café. Espace hamacs et wifi faible (comme partout à Rurre). Personnel très sympa. L’hostel se trouve au coin de Bolivar et Aniceto Arce.

Pan de arroz fourrés

Dans la calle comercio entre Aniceto Arce et Santa Cruz, vous trouverez après 15h30 des pan de arroz, une spécialité de Rurre fourrés soit au fromage, soit fromage et oignons. 4bs. Je vous conseille d’y être à 15h30, parce que cela part vite, très vite.

Glaces

Ne cherchez pas, il n’y a pas de bon glacier à Rurrenabaque. Mais si l’envie vous vient d’une énorme coupe, il y a Flipper: calle Santa Cruz entre Bolivar et Bush. La coupe du même nom avec ses morceaux de brownies, sa chantilly et sa sauce chocolat est particulièrement gourmande (22 bs). Dans la calle comercio, vous trouverez aussi une dame qui vend des glaces au cornet dans un petit magasin. 7 bs les 3  boules.

Beaucoup de magasins de seconde main dans la calle comercio. Vous y trouverez T-shirts à manches longues ou chemises pour vous protéger des moustiques.

Categories: Voyage | Mots-clés : , , , | Laisser un commentaire

Cusco, mes bonnes adresses

Entre mon arrivée et mon départ de Cusco, plus d’un mois s’est écoulé. Et même si je n’ai pas passé tout ce temps en ville, j’ai eu l’occasion de découvrir pas mal de chouettes endroits.

Découvrez les visites à ne pas manquer dans la ville et les bonnes adresses pour bien manger, bien dormir et en profiter à fond.

Sites intéressants à voir en ville

Qorikancha, le temple du soleil

P1050899Du temple du soleil, construction inca, il ne reste pratiquement rien. Ce que l’on visite, c’est le couvent Santo Domingo construit par-dessus les ruines incas. Beau bâtiment, quelques panneaux explicatifs à l’entrée. A l’étage, il y a régulièrement des expositions culturelles (10 sl/adulte, 5 sl/étudiant ; hors boleto turistico). Lorsque j’ai visité cet édifice, il y avait une exposition sur Dali et la divine comédie. Soudain, je me retrouve avec deux autres voyageurs de mon hostel, dans une sorte de conférence théâtre sur les tableaux de Dali et son interprétation de l’œuvre de Dante. Pour finir, nous nous retrouvons dans un cours de peinture où l’on nous demande d’exprimer nos émotions après avoir vu l’expo. Et voici le chef d’œuvre.P1050895

Le temple de la lune

Après le temple du soleil, visitez le temple de la lune. Gratuit, reposant, il y a peu de monde dans cet endroit reculé de la ville. Pour vous y rendre, allez au marché de San Blas et continuez à monter. Demandez votre chemin aux habitants, ils connaissent. Le site est très beau, très calme. Parfait pour venir lire tranquillement et faire un pique-nique.P1050907

Free walking tour

Mon conseil, évitez-les !!! On a testé le FWT (t-shirt vert). Tour très commercial n’ayant qu’un seul but : faire du fric. On va d’un magasin à un autre où l’on a des « réductions spéciales ». Le tout saupoudré de quelques informations historiques pour faire passer la pilule. J’ai également demandé le programme d’un autre tour qui démarre de la Plaza de Armas à 10h45, c’était identique.

Le musée des Incas

Si vous avez l’occasion de voir des musées ailleurs qu’à Cusco (Lima ou Nord du Pérou), passez ce musée. Ce musée a la plus vieille muséographie que j’ai jamais vue. Les textes sont entièrement écrits en MAJUSCULES. Chiant à lire. Ils ont l’air d’avoir été tapé à la machine à écrire et collés par des étudiants d’une école secondaire. Niveau contenu, cela vous intéressera peut-être si c’est l’unique musée que vous avez l’occasion de faire, sinon, cela ne vaut vraiment pas le détour. Prix: 10 sl/pers.

Où manger ?

Green point. Menu à 12 sl (San Blas) ou 10 sl (Place San Francisco). Végétalien. Très bon : buffet de crudités, soupe, plat, dessert et boisson.

Marché San Blas. Menu végétarien à 6 sl. Premier stand à l’entrée.

El encuentro. Végétarien. Pas testé mais m’a été recommandé à plusieurs reprises. Menu à 7 sl.

Aldea Yanapay. Buffet à 15 sl (le soir). Parfois végétarien. Beaucoup de choix végétarien à la carte.

Don pimiento : menu à 9 sl (avec dessert et boisson). Se situe là où la calle granada devient calle teatro. J’y ai été plusieurs foi et c’est le meilleur lomo saltado que j’ai testé au Pérou.

Restaurant Pakqarina : calle inca roca 171. Petite rue cachée, joli cadre. Trois menus le midi (10/15/20 sl), deux le soir (15 ou 20). Inclus un dessert et une boisson de qualité.

Salades de fruit (5 sl) et jus de fruits (3sl le surtido pour 3 verres) au marché San pedro.

Où manger une pâtisserie et boire une boisson chaude?

P1060193Pâtisserie Ricuras : avenue del sol, 6e bloc. La meilleure « pie de limon » que j’aie mangée au Pérou (3,5 sl!). Cependant, elle peut parfois rester un peu trop longtemps en vitrine et être sèche. Sinon, il y a pleins d’autres gâteaux et pâtisseries.

Pâtisserie/boulangerie CBC : avenue Tullumayo juste à côté de La Estrellita. Qualité européenne à prix doux. Très, très bonnes couques aux raisins (1,7 sl).

Café dont je n’ai pas retenu le nom: rue Concebidayoc. Servent du « vrai » café et du « vrai » chocolat chaud à un prix plus que démocratique (3sl).

Où dormir ?

Hostel Casa de los incas : dortoir 20 sl. Chambre double 50 sl. Petit déjeuner inclus dont crêpes (à partir d’une poudre). Douche chaude. Cuisine très mal équipée et vaisselle sous clé. Uniquement des japonais d’où un sérieux manque de rapports sociaux si vous ne parlez pas Japonais.

Villa Magica : dortoir 25 sl. Petit déjeuner (pas terrible) inclus. Chambre double 76 sl. On a eu des soucis de réservation à deux reprises. Le dortoir de 10 personnes est très bien fait (2 douches, 2 toilettes). Les chambres privées à l’étage au dessus de la réception sont les meilleures. Il y a une cuisine accessible le soir. Grand book exchange mais livres peu intéressants.

Hostel Suecia II : 50 sl/chambre double. Sdb partagée. Serviette de bain fournie. Bon wifi. Calme et personnel gentil. Pas de book exchange mais il y a des livres à emprunter.

Hostel La Estrellita. Calle Tullumayo, 4e bloc. C’est là que j’ai passé la majorité de mon séjour à Cusco. 15 sl/pers dortoir. 20 sl/pers chambre privée double. 25 sl/chambre privée individuelle. Sdb nettoyées 2 voire 3 fois par jour ! (alors que je partais en trek à 4h du matin, j’ai croisé la proprio en train de nettoyer une sdb) Douches chaudes (douches électriques). Cuisine bien équipée (des couteaux qui coupent!!). Super petit-déjeuner inclus : œufs, pain, beurre, confiture, infusion/café. Vous pouvez reprendre du pain. Très bonne ambiance. La grande cour est ensoleillée la majeure partie de la journée, très agréable. Toutes les informations dont vous avez besoin pour voyager pas cher se trouvent aux murs et dans des carnets remplis par les voyageurs de passage. La grande cour permet de stocker vélos et motos (ils sont équipés d’une rampe). Book exchange très peu rempli (en libre service). Cerise sur le gâteau: il y avait des chatoooooooons!!!!P1050889

Où louer son équipement de camping ?

Très bon rapport qualité/prix chez Rosly. Calle Procudares n° 394. Sac de couchage : 5 sl/jour. 2 bâtons : 3 sl/jour. Tente 2 personnes : 8 sl/jour. Matelas gonflable : 4 sl/jour (« yoga » : 2 sl/jour). Ils vous louent ce dont vous avez besoin : un sac de couchage -20°C pour faire le tour de l’Ausangate et un sac de couchage light pour le Choquequirao, par exemple.

Où manger une bonne glace ?

El Hada : nouvelle adresse : Qanchipata 596 (San Blas) : pas facile à trouver. Très bonnes glaces. 6 sl/1 boule ; 10 sl/2 boules. Leurs desserts sont très chers et tous petits mais les glaces sont délicieuses.

Dolce Vita : 2,5 sl/1 boule. Les goûts « fruits » sont très bons, les autres goûts n’en ont pas.

Autre

Collectivos depuis l’aéroport ou le terminal terrestre au centre (marché San Pedro) : Corre Camino. Prix : 0,7 sl/pers. A prendre au rond-point (ovalo). Bus bleus.

Lavanderia : dans la rue Meloc, à peine plus haut que le supermarché Orion. 2 sl/kg pour le lendemain.

Categories: Divers | Mots-clés : , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Huaraz: mes bonnes adresses

P1040915Huaraz, c’est une ville où j’ai passé en tout presque un mois. Si je suis bien sûr venue là pour les randonnées à faire dans la cordillère blanche, j’ai appris à apprécier cette petite ville. Déjà, elle est petite. Il est donc possible de tout faire à pied, ce que j’apprécie fortement. Ensuite, c’est une ville bon marché. Il est donc possible de régulièrement manger à l’extérieur sans exploser son budget. Enfin, j’étais dans un super hostel où je me sentais chez moi. Je vous partage tous mes bons plans.

~3 sl= 1$ ou ~4 sl = 1€

L’hostel : El Tambo

Un hostel qui n’est pas sur tripadvisor, qui n’a pas de site internet, qui est pratiquement impossible à trouver si on ne vous l’indique pas ! On pourrait s’attendre à le trouver désert et pourtant, il est quasi toujours plein. Son secret ? Il est génial ! Le gros point fort : la douche avec pression et eau chaude (chauffage de l’eau au gaz). Ensuite, la propriétaire, Mariela et l’employée, Sonia sont toutes les deux très sympathiques et se couperont en 4 pour vous donner toutes les informations dont vous avez besoin. Il y a deux cuisines (une minuscule et une de taille de normale), deux frigos, une terrasse, des cordes à linge, un chat avec des yeux magnifiques (si, ça compte!), … Dès mon arrivée, lorsque j’ai reçu un mate de coca à 6h00 du matin, je me suis sentie chez moi. Les lits sont confortables et si les trois couvertures ne vous suffisent pas, il suffit d’en demander pour en avoir plus. Il y a aussi un service de lavanderia bon marché : 3 sl/kg. J’oubliais, le prix de la nuit : 10 sl ! Bref, si vous voulez trouver cet hostel, rendez-vous en face du stade de foot (près du mercado popular) et empruntez une petite allée. Au fond, à droite, il y a une grille en fer forgé. Là, ouvrez bien les yeux et frappez à la porte de l’hostel.

Le meilleur glacier

Un truc qui m’a tout de suite frappé à Huaraz: il y a énormément de glaciers. Cependant la plupart d’entre eux font des glaces aux noms certes appétissants mais sans goût. Au Rossonero Cafe (Av. Luzuriaga, n° 645, 2ème étage), vous goûterez cependant de bonnes glaces (notamment la glace manjar (=dulce de leche)). Leur brownie n’est par contre pas terrible. La tarte à la noix de pécan est à préférer. Glace 1 boule/2,5 sl ; 2 boules/3,5 sl.

Le meilleur poulet rôti

A la Brasa Roja (av. Luzuriaga 915), on s’y rend pour manger un poulet rôti. 11,5 sl pour 1/4 de poulet avec frites et salade. Le lieu est assez chic mais les prix sont raisonnables. Le poulet est vraiment bon. Silence garanti une fois les plats à table!

Le café le plus sympa

A Huaraz, il y a deux cafés à l’ambiance plus occidentale où l’on peut boire un verre au calme: le California Café (rue 28 de Julio) et le Café Andino (rue Jirón Lucar y Torre, 3ème étage). J’ai testé les deux et je dois dire que le premier a nettement ma préférence. Leur brownie est particulièrement bon, la musique est sympa, les fauteuils confortables et quand on y était, il y avait deux adorables chatons. Ils ont en plus un très, très grand book exchange. (brownie: 5sl, chocolat chaud: 8sl).

Le meilleur marché

Huaraz compte deux grands marchés: le marché populaire et le marché central. Au mercado popular, il n’y a pas besoin de passer devant des étals et des étals de viande. Il y a fruits et légumes, céréales, et produits divers à de meilleurs prix. Au contraire, au mercado central, il faut avoir le cœur bien accroché pour passer devant les bêtes entières et toutes les parties de leur corps. Je commence à avoir l’habitude des marchés mais celui-ci m’a particulièrement soulevé le cœur.

Le meilleur jus de fruits

C’est Jean-Marc, le français rencontré en allant à la lagune Ahuac qui nous amené là. A la jugueria Frutti Frutita (rue San Martin), il y a de nombreux jus de fruits à prix ridicules: 2 sl la jarre (1L) de surtidos (jus mélangé). 7 sl le jus d’orange frais pressé. 4 sl la salade de fruits.

Un bon resto

Teo’s est un resto qui fait de la cuisine péruvienne classique et des pizzas (rue Simon Bolivar, 615). On a testé le lomo saltado (10 sl) et la truite (13sl) et les deux étaient très bons. Il y a également de la limonade, très bonne (7sl la jarre).

Location équipement

Nous avons loué notre équipement (tente, sacs de couchage, matelas et matériel de cuisine) à Andean Kingdom et on a été très content. Surtout des sacs de couchage qui étaient vraiment chauds!

Categories: Divers | Mots-clés : , , | Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: