Administratif

Quelle banque quand on voyage loin et longtemps?

Qui dit voyage au long terme dit également budget et moyens de paiements. Et malheureusement, dès que l’on sort d’Europe, la plupart des banques appliquent des frais prohibitifs. En Thaïlande, on avait pratiquement 10€ de frais par retraits (5€ de notre banque + 180 baht pour les retraits étrangers).

Sur internet, il y a pas mal de comparatifs mais généralement fait par des Français, ce qui ne conviendra pas toujours aux Belges. Par exemple, pour ouvrir un compte Boursorama ou Monabanq souvent cités dans ces comparatifs, il faut résider en France. Pour le compte Jazz International de la Société Générale, vous pouvez résider en Belgique, mais vous devrez vous rendre en France dans une agence. De plus, leurs conditions viennent de changer et je ne pense pas que ce compte soit réellement intéressant.

Si vous habitez en Belgique, vous n’avez pas mille possibilités mais heureusement, il existe une (!) offre intéressante. Afin de trouver la banque qui me permettrait de faire des économies sur les frais bancaires, j’ai fait le tour de la plupart des banques présentes en Belgique. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les voyageurs ne les intéressent pas. Chez Crelan, KBC et Deutsche Bank, j’ai reçu un mauvais accueil. On m’a regardé de haut quand je leur ai dit que je n’avais pas de salaire à domicilier et de toute façon leurs frais sont élevés sur les retraits hors Europe.

Chez Belfius, ma banque, si l’accueil a été très bon, le résultat a été identique quant aux frais. Idem chez Fortis. Cependant, BNP Paribas Fortis fait partie de la Global Alliance. Tous les retraits effectués dans des banques partenaires (Scotiabank au Pérou et au Chili) sont gratuits. Pas mal mais il y a mieux !

J’ai enfin trouvé ce que je cherchais chez Argenta même s’il m’a fallu un peu ruser. En effet, comme les autres banques, mon profil ne les intéresse pas beaucoup (pas encore de salaire, nombreux retraits à l’étranger en prévision). La première fois que je suis venue me renseigner, j’ai mentionné mon voyage et même si j’ai eu toutes les informations nécessaires, le conseiller m’a ensuite dit que sans salaire, je ne pourrais probablement pas ouvrir de compte chez eux. Je suis donc revenue plus tard à la charge dans une autre succursale et j’ai ouvert mon compte sans mentionner directement mon voyage.

Pourquoi Argenta ? Parce que chez eux, tout est gratuit. Ou presque. Hors Europe, les retraits d’argents avec la carte de débit Maestro sont 100% gratuits à moins que l’ATM en question ne prenne une commission, ce qui est toujours mentionné. J’ai déjà effectué plusieurs retraits ici en Equateur et je n’ai eu aucun souci et aucune commission. Le taux de change appliqué est à quelques cents près le même que celui que l’on trouve en ligne. Bref, j’ai zéro frais !

Pourquoi c’est si important ? Un conseil souvent donné aux voyageurs est de ne pas voyager avec beaucoup d’argent liquide sur eux. En même temps, avec les frais habituels (5€ par retraits), on a plutôt tendance à retirer de grosses sommes afin d’alléger la facture. Ici, je peux retirer de petites sommes régulièrement sans que cela ne change rien.

De plus, j’ai pu débloquer la fonction Maestro hors Europe pour une durée illimitée. J’ai également l’adresse email de ma succursale en cas de problème.

Chez Argenta, la carte de crédit Mastercard est également avantageuse, environ 50% moins de frais qu’avec les autres banques. Malheureusement pour moi, suite à une série d’évènements, je l’ai reçue trop tard (après mon départ). Ce qui n’est pas très grave vu que j’ai également une carte Visa, gratuite lorsque l’on a un compte jeune chez Belfius (mais les frais sont eux élevés). Cette carte est pour moi une carte de secours au cas où je n’arriverais plus à retirer de l’argent avec ma carte Maestro.

Dernier détail : ici en Equateur, aucun ATM ne mentionne la fonction Maestro. La première fois que j’ai voulu retirer de l’argent, j’en ai fait plusieurs cherchant le logo et désespérant un peu. Mais en fait, ma carte fonctionne dans tous les distributeurs alors même qu’il n’y a pas le logo (et mon code pin est demandé). Je ne fais aucun paiement par carte, je paie tout en cash. Il me semble que la majorité des arnaques ont lieu lors de paiements par carte dans des restaurants ou magasins. Il y a pas mal de distributeurs en Equateur et même si parfois ils peuvent être vide, ce n’est pas difficile d’en trouver un autre qui aura des billets (pour l’instant, jamais eu le souci). Edit: Maestro fait partie du groupe Cirrus, c’est donc ce logo que vous devez chercher sur les distributeurs.

Voilà, alors si vous êtes Belge et prévoyez de voyager (ou même de rester en Belgique), Argenta est, je pense, la solution la moins chère.

Attention, en Equateur et dans pas mal de pays du Sud (Thaïlande et surtout Cambodge), il est difficile d’obtenir du change sur de gros billets. En Equateur, les billets jusque 20$ sont acceptés. Les billets de 50 et 100$ sont souvent refusés. Si vous décidez de changer de l’argent dans votre pays, demandez de n’avoir que de petites coupures. Si vous retirez de l’argent d’un ATM, faites-le pendant la journée, à un distributeur attaché à une banque où vous pourrez éventuellement échanger vos billets de 50 et 100$. De plus, si votre carte est avalée, vous pourrez tenter de la récupérer.

Categories: Administratif, Budget, Préparatifs | Mots-clés : , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Voyage au long cours et assurance

Quand on voyage loin de son pays, on a intérêt à être correctement assuré en cas de souci de santé. Certains voyageurs décident de faire l’impasse sur ce type d’assurance, trouvant l’addition trop salée. Je pense que c’est un calcul assez stupide vu les montants des frais encourus lors d’une hospitalisation. Une simple tourista qui s’aggrave peut vous envoyer à l’hôpital pour quelques jours, le temps d’être réhydraté. Si vous deviez prendre en avion, vous perdrez votre billet et devrez en racheter un au prix fort. D’où l’intérêt de l’assurance.

En commençant mes recherches, j’ai été extrêmement surprise. S’il est bon marché de s’assurer pour 3 mois, cela devient très cher dès qu’on dépasse cette durée. J’ai donc comparé toutes les offres que je trouvais sur internet. Ce qui m’importait, c’était de trouver une assurance qui accepte de compléter une autre assurance. En effet, je suis déjà assurée pour mes trois premiers mois avec l’assurance annuelle voyage de ma mère et je ne souhaitais pas payer deux fois pour ces trois premiers mois. Souvent aussi, il est possible d’avoir les trois premiers mois couverts par l’assurance de votre carte de crédit. Il est donc important de trouver une assurance qui vous couvrira une fois cette assurance échue. Et ce n’est pas facile. La plupart des assurances belges refusent de faire cela et ne peuvent vous couvrir que pour la totalité de votre voyage (ce qui revient plus cher). Il y a également pas mal d’assurances qui n’ont aucune possibilité d’assurance pour les voyages excédant 9 mois.

A cela, il faut encore ajouter que toutes les assurances ne se valent pas. Il est important que le montant total maximum des frais médicaux soit suffisant élevé. Sur internet, j’ai lu que pas mal de personnes prenaient l’assurance du Vieux Campeur. Mais leur montant maximum pour les frais médicaux s’élève à 1500€! Rien en somme. Il faut aussi un peu décortiquer l’offre. A côté de l’assurance santé, vous avez aussi généralement une assistance, une assurance responsabilité et d’autres garanties. Chaque assurance a ses propres spécificités, à vous de voir ce qui vous convient.

Pour finir, j’ai opté pour l’assurance ACS Globe Partner qui m’assure pour les 9 derniers mois de mon voyage. La seule condition pour pouvoir en bénéficier est de prendre l’assurance avant son départ (et pas avant que les 9 mois commencent à courir). Pour le reste, il est très important de bien lire les conditions et comment s’effectue les remboursements/paiements. Au total, c’est tout de même 297€, un petit budget ! Maintenant, il n’y a plus qu’à espérer que cette assurance ne me serve à rien !

Ci-dessous, un tableau que j’espère assez complet pour vous permettre d’y voir un peu plus clair sur les différentes offres (celles-ci sont évidemment hautement susceptibles de changer donc vérifier les conditions actuelles avant de souscrire).

comparatif assurances

Categories: Administratif, Préparatifs, Santé | Mots-clés : , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Passer la frontière – Le passeport

frontiere Voyager c’est généralement quitter son pays et passer des frontières. Et comme le dit la chanson d’Eté 67, mieux vaut que cela se passe sans encombres.

Si chez nous,  entrer dans notre pays est un parcours du combattant pour les étrangers, si on les repousse même lorsque leur pays est en guerre, dans les pays du Sud, on rentre généralement plus facilement. Cependant, il ne faut pas oublier que eux aussi ont des règles et il n’y a aucune raison de ne pas s’y plier sous prétexte que l’on vient d’Europe.

Première étape des préparatifs administratifs, assez facile, faire son passeport si ce n’est déjà fait. Pour les belges, le passeport coûtera au minimum 71€ (le prix varie en fonction des communes) et sa durée de validité est de 5 ans. Ne prenez  pas votre passeport trop à l’avance, il devra souvent être encore valide 6 mois après votre retour (exigence de la plupart des pays). La durée de validité devrait passer de 5 à 7 ans mais toujours pas de date annoncée (c’était pour bientôt en octobre 2012!). Si vous pouvez encore patienter, attendez donc que cette décision soit mise en application.

Si comme moi, vous avez une deuxième nationalité, renseignez-vous sur l’obtention de ce passeport. J’ai choisi de prendre un passeport français valable 10 ans (le double de la validité belge) pour 89€ (86€ si vous faites la photo vous-même). Ce n’est certes pas très patriotique comme raison, mais parfois, il faut savoir être pragmatique. Pour la photo justement, les français sont beaucoup plus stricts que les belges. Ils imposent un fond de couleur claire alors qu’en Belgique, le fonds doit être blanc. Vous aurez donc beaucoup de mal à faire des photos d’identité avec un fond de couleur en Belgique. Si vous faites en même temps une carte d’identité, sachez que vous ne pouvez pas faire les photos au consulat (contrairement au passeport). Enlevez aussi vos lunettes, elles sont la plupart du temps refusées. Dernier conseil: ne souriez pas, c’est bien connu, les français sont des râleurs ^^

Categories: Administratif, Préparatifs | Mots-clés : , , , | Laisser un commentaire

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: