J+3 : Brunch et découverte d’Amsterdam

Il est 7h30 et on s’extirpe de la tente, complètement étouffés par la chaleur. On n’a manifestement pas très bien calculé où allait se lever le soleil. Autour de nous, bien des tentes ont déjà été démontées. Un emplacement à l’ombre vient de se vider. On décide donc de déplacer la tente à cet endroit.

On va manger un brunch chez Greenwoods. Vu nos appétits respectifs, en attendant qu’une place se libère, on observe les assiettes et on essaie de déterminer quel est le choix le plus copieux. Après bien des hésitations tant les choix sont appétissants, on se décide tous les deux pour le veggie breakfast. Laurent prend également une portion de frites à côté. Le brunch est délicieux et on n’a pas réussi à finir nos assiettes. En fait, ce sont surtout les frites qui auront été de trop. On veut ensuite se balader à pied dans la ville et on décider d’aller garer nos vélos au parking de la gare centrale, tout près du centre-ville.

IMG_4450Amsterdam est très connue comme capitale cycliste. Il y a en effet énormément de vélos partout. Il y en a tant que se parquer devient un problème. Il y a plusieurs endroits où c’est interdit et chaque fois que l’on garait nos vélos, j’avais toujours un peu peur qu’ils soient embarqués.

Le parking de la gare, c’est en fait plusieurs parkings. Un parking fermé et surveillé, un autre parking sur plusieurs étages recouverts, des places à l’extérieur et d’autres emplacements où les vélos se superposent. On décide de mettre nos vélos-là et on prend la pose devant ces ingénieux « range-vélos » ( de vrais groupies de l’aménagement cyclable). On ne peut s’empêcher de remarquer combien les vélos sont pourris. Ils sont pour la plupart rouillés, ont des trous dans leurs gardes-boues, … Dans les rues, beaucoup de vélo ont simplement leur roue attachée au cadre et non à un point fixe.

IMG_4464On va ensuite se balader dans le centre-ville et donc dans le quartier rouge, au centre d’Amsterdam. On y visite le musée de la prostitution. Un petit musée intéressant où l’on en apprend plus sur l’histoire du quartier et les statistiques de la prostitution à Amsterdam et ailleurs.

Après, changement de décor, on visite une maison-bateau. On y apprend pas mal de choses sur ces maisons sur l’eau que l’on a vues tout au long de notre voyage.

On fait ensuite un petit tour au Albert Heijn, supermarché des Pays-Bas.

On rentre au camping pour profiter de la piscine mais au moment de passer le pont qui nous y mène, on aperçoit les visiteurs de cette piscine qui la quittent. On se rabat alors sur l’eau qui entoure l’île du camping mais une fois au bord de celle-ci, sa couleur nous convainc plutôt de faire la sieste sur l’herbe.

Il est bientôt de nouveau l’heure de manger ! (oui, j’aime toujours autant manger) Comme le Surinam est une ancienne colonie des Pays-Bas, il y a plusieurs restaurants Surinamais à Amsterdam. On en cherche donc un sur internet. Une fois sur place, c’est plus un snack qu’un restaurant mais le goût de la « purée » que l’on mange est bonne et le roti (sorte de crêpe marocaine) également. Il y a un parc pas loin et on y mange notre repas. Avec le beau temps, le parc est rempli de gens qui piquent-niquent. L’ambiance est sympa.

On va ensuite manger une glace, toujours dans la Javastraat. Comme il n’y a plus de place devant le glacier, on s’installe sur des bancs de l’autre côté de la rue. Un homme est en train de manger là. Il vient vers nous. C’est un Algérien qui parle Français. Musulman il fait l’Iftar, la rupture du jeune pendant le ramadan. Il a envie de partager ce moment et nous offre des beignets et des pommes. On a beau de ne plus avoir faim, on accepte tant cela lui fait plaisir. Il nous explique que l’on rompt le jeune là où l’on se trouve et nous parle un peu de son parcours.

En pratique :

Brunch au Greenwoods. The veggie : 12,95€. 1 jus d’orange 4,95€. Vivement recommandé !

Musée de la prostitution. 10€/personne avec l’audioguide. Celui-ci n’est vraiment pas indispensable (sans l’audioguide, c’est 8,5€). Durée de la visite : maximum 1h30.

Maison-bateau (Hendrika Maria): 4,5€/personne.

Advertisements
Categories: Divers | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: