J+ 2 : destination finale – Amsterdam !

IMG_4415Samedi, on se lève un peu plus tôt que la veille et à 9h, on démarre. On aimerait arriver à Amsterdam ce soir et on sait que la route est longue. Cette fois-ci, il n’y aura pas de waterbus pour écourter le trajet.

IMG_4421La route pour sortir de Rotterdam est vraiment très jolie. On passe à côté de petits canaux, de parcs, de potagers collectifs, de vieilles maisons et pendant un long moment, on suit un canal (ou une rivière) sur lequel s’entraînent des rameurs sur des avirons.

IMG_4423En chemin, on trouve encore des fruits en vente directe et on achète des framboises pour compléter notre repas du midi. On s’installe sur des tables de pique-nique au bord de l’eau, à côté d’un pont levant pour laisser passer les bateaux. Il est environ 14h et depuis le début du voyage, c’est la première fois que le soleil pointe le bout de son nez. Bientôt, il n’y a plus aucun nuage mais on est si pressés d’arriver qu’on évite la phase « crème solaire ».

IMG_4425On suit les flèches de la LF2b (direction Amsterdam) et cela ressemble à un jeu de piste. L’Iphone de Laurent ne supportant plus la chaleur qu’il fait maintenant, il est rangé dans mon sac isotherme, acheté avant le départ pour conserver le chocolat (on est belge ou on ne l’est pas).

A mon tour de nous guider en repérant les panneaux que l’on commence à bien connaître. Je suis si concentrée sur les flèches que je tourne automatiquement en en suivant une et je me retrouve sur un drôle de pont. Ca bouge ! C’est en fait un bac qui est là pour nous faire traverser un petit canal. Surprenant.

La fatigue est présente et en même temps, on aperçoit les buildings qui indiquent la proximité d’Amsterdam. On a beau se dire que l’on ne devrait plus être si loin, la rivière que l’on suit n’en finit plus et on continue encore et encore à pédaler. Les maisons sont toujours espacées et on a l’impression d’être presque en pleine campagne. Mais où est donc cette capitale ?

Soudain, la LF2b bifurque et on se retrouve brusquement dans la ville. Pour la première fois depuis le début du voyage, les kms restants sont indiqués : le centre-ville est à 5km. On arrête donc de suivre la LF2 et avant de prendre la route du camping, on cherche une étape intermédiaire : un glacier ! Il y en a justement un sur notre chemin. Après cette glace bien méritée, on se rend au camping situé au-delà d’un pont. Dernière épreuve avant l’installation.

Je ne m’attendais pas à un tel spectacle en arrivant au camping. Des tentes à n’en plus finir. Le camping semble complet. Heureusement, il y a bien toujours une petite place pour une tente supplémentaire. On réfléchit vaguement à l’endroit où se lèvera le soleil mais nos connaissances de campeurs étant ce qu’elles sont, on se met à peu près n’importe où.

On va manger dans la javastraat, une rue pas trop éloignée du camping où il y a pas mal de restos.

En pratique :

0,70€/personne le petit bac pour traverser le canal.

Glacier Ijscuypje. C’est une chaîne. Très bonnes glaces et il y a le parc Frankendael juste à côté de l’établissement où on a été (Middenweg 79).

Restaurant The Walrus & the carpenter : 35€ pour deux plats et deux boissons. Pas très copieux ni spécialement bon.

Camping Zeeburg. 19€/1 tente et 2 personnes. Très bonnes douches. Possibilité de laisser à la réception des appareils à charger.

Advertisements
Categories: Divers | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: