Jour J : En selle jusqu’à la frontière des Pays-Bas

Laurent et moi, on a décidé de partir à Amsterdam à vélo. Vu que je n’ai encore jamais tenté ça, on se la joue mollo et on commence par prendre le train de Bruxelles à Anvers. Ensuite, c’est parti pour 2 jours et demi de vélo pour rejoindre la capitale des Pays-Bas.

Le 15 juin, on file après le boulot prendre le train pour Anvers. On a payé pour mettre nos vélos dans le train et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’est pas les bienvenus. Rien n’est prévu et les passagers nous lancent des regards noirs. On prend de la place et ils préféreraient que l’on soit ailleurs. Je me dis un peu naïvement que notre retour depuis les Pays-Bas sera bien différent vu leur culture prononcée en faveur du vélo.

On arrive à 17h30 à la gare d’Anvers. On attache bien nos sacoches, déplace quelques trucs et puis c’est parti. Au début, nous sommes au cœur de la ville. Pas vraiment le temps de visiter puisque notre objectif est d’arriver ce soir-là à la frontière. On s’arrête quand même pour regarder certaines places. Promis, on reviendra (oui, je n’ai encore jamais visité Anvers…).

La sortie de la ville n’est pas très agréable. Le poids de mon vélo avec ses sacoches m’effraie. Je n’ai pas l’habitude de rouler avec un vélo aussi chargé et j’ai peur de tomber entre la circulation et les rails de tram. Après le centre-ville bien encombré à l’heure de pointe, suit le port d’Anvers. Cela ressemble principalement à une zone industrielle mais entrecoupée de bras de mers qui nous obligent à bien des détours. On passe à côté de la Maison du port, impressionnant édifice qui ressemble de loin à un navire.

la-maison-port-a-anvers-belgique-zaha-hadid

On met facilement plus d’une heure pour sortir de la ville. Après, nous sommes pendant longtemps dans ce que l’on pourrait appeler la banlieue d’Anvers. Ce n’est pas tellement mieux.

 

IMG_4342Et enfin, on prend des chemins nettement plus jolis en rejoignant la LF2 qui nous guidera jusqu’à Amsterdam. Cette route cycliste relie Bruxelles à Amsterdam par des chemins adaptés aux cyclistes (et donc pas nécessairement les plus directs). On la suit mais on la perd autant qu’on la retrouve. Heureusement, Laurent a son GPS et google maps nous aide à nous y retrouver. On traverse un petit bois (pas vraiment prévu par la LF2), des marécages et on roule dans la campagne.

IMG_4349Comme nous sommes partis après notre journée de travail que nous avons commencé tôt pour démarrer tôt, la fatigue se fait sentir. On tient un bon rythme mais le vent souffle énormément et bien évidemment il est de face.

On finit par arriver à 21h30 au camping. A la fin, j’étais crevée, pas tant par le vélo que par cette longue journée bien chargée.

Les hôtes du camping ont l’accent Hollandais. On a bien traversé la frontière ! Je suis très fière de les comprendre malgré cela. On installe notre tente rapidement, on mange enfin et on profite d’une bonne douche bien chaude.

En pratique :

Train Bruxelles-Anvers : 7,60€. 5€/vélo à payer en plus du ticket (ce prix est un prix unique en Belgique valable quelle que soit la distance.).

Camping Zonneland : 12€ pour une tente et 2 personnes. + 0,50€/douche.

Advertisements
Categories: Belgique | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: