Expo 2050, une brève histoire de l’avenir

s1.qwant.comUn dimanche, ma mère et moi nous sommes rendues à l’expo « 2050, une brève histoire de l’avenir ». Si ce titre me semblait prometteur, le contenu de l’exposition, de l’art contemporain, me faisait craindre le pire. Dans quoi est-ce que je m’engageais ? L’art et moi, ce n’est déjà pas la grande histoire d’amour. Alors, l’art contemporain, je ne vous en parle même parle. Mais bon, le thème me parlait bien et parfois, il faut oser se lancer dans l’aventure.

Dès notre arrivée, j’hallucine sur le prix du musée. C’est que la culture chez nous, c’est réservé à ceux qui en ont les moyens. Heureusement pour moi, c’est ma maman qui me l’offre.

Et bien, et bien, sachez que j’y suis restée plus de 2 heures. 2 heures dans un musée d’art contemporain !! Incroyable mais vrai.

Andreas Gursky, 99 cent

L’expo se base sur un livre de Jacques Attali « Une brève histoire de l’avenir » qui considère que nous connaîtrons à l’avenir cinq vagues :

  1. Le déclin de l’Empire américain.
  2. L’éclatement polycentrique du monde.
  3. L’hyperempire où le capitalisme est poussé à son paroxysme.
  4. L’hyperconflit
  5. Et enfin, l’hyper démocratie qui nous sauvera tous, ou pas.

Je n’ai pas tout aimé, je n’ai pas non plus tout compris. Mais dans l’ensemble, c’était assez « accessible » comme art. Les vidéos se rapprochaient plus de mini-documentaires et le thème du futur qui questionne notre société de consommation ne pouvait que me plaire. De plus, les concepteurs de l’exposition avaient prévu un système d’explication assez original. On devait en effet collecter des feuilles et se créer son petit carnet d’exposition. Rien de très nouveau me direz-vous. Ce qui était plus spécial, c’était que les numéros ne se suivaient pas dans un ordre logique et qu’il fallait rester attentif et sauter d’une feuille à l’autre pour lire la légende des différentes œuvres. Si par moment, cela a eu le don de m’irriter, je me suis rendue compte à la fin de l’exposition que j’étais toujours aussi alerte. Je vous rappelle que c’était de l’art CONTEMPORAIN.

Alors si vous aimez l’art contemporain ou si vous êtes prêtes à lui laisser son énième chance, cette expo devrait vous plaire.

Où ? Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, 3 Rue de la Régence. Près de la station de métro Parc.

Quand ? Ma – Ve : 10:00 à 17:00. Week-end : 11:00 à 18:00. Vous remarquerez l’étendu d’ouverture de nos musées. Expo jusqu’au 24 janvier 2016.

Combien ? 14,5€. 8€ pour les jeunes (6-25 ans). Un prix très élevé pour un musée.

Advertisements
Categories: Belgique | Mots-clés : , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: