En route vers Rurrenabaque, en bus bien sûr!

Après le Salar d’Uyuni, j’ai directement pris un bus de nuit pour La Paz. Après m’y être gelée dedans malgré deux grosses couvertures, mon legging de ski sous mon pantalon, 4 pulls, un foulard, une écharpe et des gants, je me suis promise de ne plus prendre de bus de nuit dans l’altiplano. L’hiver est là (et oui, ici les saisons sont inversées) et la nuit, on est décidément bien mieux au chaud dans un lit. (malheureusement, je verrai que ce n’est pas toujours possible)

Après une journée repos, je me ballade en ville et tombe sur le bureau de Madidi Travel. C’est une agence de voyage qui organise des tours dans la jungle. J’ai postulé et été prise deux mois auparavant. Je vais les saluer et la femme que je rencontre me dit qu’elle ne sait pas qui je suis et que je ne suis pas dans le planning des volontaires. Je lui montre alors l’email reçu qu’elle transmet. Elle me demande également quand je commence et je lui dis que je devais commencer début juin mais que je suis flexible et peux commencer quand ils veulent. Je suis prise au pied de la lettre puisque quelques heures plus tard, je reçois un email me demandant si je peux passer au bureau et partir le lendemain pour Rurrenabaque. Après tout, qu’est-ce qui m’en empêche ? J’accepte.

On nous explique assez rapidement ce que l’on sera chargés de faire, comment est la réserve, quelle est son histoire, etc.

Je pars le lendemain pour 18h de bus en compagnie d’Ivanna, une autre volontaire, venant d’Argentine. Le trajet démarre très mal. Au moment où je donne mon sac à dos à mettre en soute, le garçon chargé des bagages écrit dessus à l’indélébile la destination. DIRECTEMENT sur mon sac à dos. Le sac avec lequel je voyage depuis 9 mois, toute ma maison, mon sac chéri. Je rage.

P1060761Le reste du trajet se passe heureusement sans encombre malgré la terrible réputation de cette route. Pour résumer la situation, sachez que ces 18h de bus nous permettent de parcourir 418 km. Ce qui donne une moyenne de 23 km/h. Une route sinueuse nouvellement construite pour éviter ce que l’on appelle « la route de la mort », une ancienne route qui était particulièrement dangereuse.

Mais pour nous, pas de stress bien que l’absence de ceinture de sécurité ne soit pas particulièrement agréable sur un tel trajet. On arrive à 5h du matin au terminal de Rurrenabaque et je m’aperçois, encore énervée par l’épisode du marqueur permanent, que j’ai perdu mon Opinel. J’essaie de rester calme mais avec la fatigue du bus, l’inconnue du volontariat et peut-être un début de nostalgie du pays, perdre un couteau que j’ai depuis 10 ans, que j’avais pyrogravé avec mon totem scout, c’est le bout. Je me répète que ce n’est qu’une perte matérielle, que cela n’a aucune importance.

Je cherche un hostel bon marché, sympa et si possible, avec piscine. C’est qu’il fait chaud à Rurre. Je fais le tour de quasiment tous les hostels et finis à l’hostel Los Tucanes, seul hostel à accepter une réduction alors que je passerai en tout une quinzaine de nuits. Pas de piscine mais un patio avec hamacs et une salle à manger où est servi le petit-déj.

Une fois installée à l’hostel, j’ai encore un peu d’espoir de retrouver mon couteau et retourne tout mais sans succès. Je me revois mettre mon opinel dans ma poche après avoir mangé une orange. Poche sans tirette bien sûr, d’où il aura glissé sans difficulté.

Ce trajet n’aura pas été de tout repos mais heureusement, le volontariat qui va suivre sera à la hauteur de mes espérances et la ville de Rurrenabaque, bien sympa, une fois apprivoisée. Si vous hésitez, sachez que je suis retournée à La Paz en bus! Mais que sur 5 volontaires arrivés en bus, 3 sont repartis en avion.

En pratique

Bus Yungeña : 70 bs. Durée : 18h. Départ vers midi. C’est l’agence Madidi Travel qui m’avait directement pris mon billet donc je n’ai dû m’occuper de rien. Les bus ne partent pas du terminal « classique » mais du quartier Villa Fatima.

En avion, comptez 40 minutes de trajet pour environ 600 bs avec Amaszonas ou 450 bs avec TAM (retards et annulation assez fréquents).

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: