Le trek du Salkantay et le Machu Picchu

Le bouquet final du séjour de ma maman, ce fut comme pour la plupart des touristes visitant le Pérou le Machu Picchu. Et quoi de mieux pour s’y rendre que d’y aller en marchant ? On a donc décidé de faire le Salkantay trek, 4 jours de marche et la visite du Machu Picchu.

Avant l’arrivée de ma mère, j’avais déjà fait le tour de nombreuses agences pour dénicher celle qui nous proposerait le meilleur rapport qualité-prix. On trouve tous les prix mais jamais de promesses concernant la taille du groupe, l’élément principal qui différencie les agences. Je finis par prendre Liz Explorers vu le sérieux qu’elle affiche.

Premier jour du trek, nous attendons à l’hostel à 4h matin. Le guide vient nous chercher et nous attendons le reste du groupe. Celui-ci enfle, enfle, enfle jusqu’à 20 personnes. Liz nous avait dit maximum 15 ! Heureusement, ce sera l’unique promesse non tenue.

Après un trajet en bus, on arrive à Mollepata où l’on déjeune. Ensuite, à notre surprise, vient la pesée des sacs. Les 5 kgs demandés, sacs de couchage inclus, sont pesés et contrôlés. Les kilos en trop doivent être portés dans le sac à dos de jour même s’ils acceptent nos 6 kgs.

HumantayEnsuite, on monte dans une bétaillère et c’est là-dedans que l’on se rendra au point de départ. De là, on marche jusque Soraypampa  que l’on atteint à 14h. Notre groupe marche très vite et on arrive fatiguées et en ayant faim.  Les tentes sont montées sous un abri, bien à plat. Rien à voir avec du camping. Pour la nuit la plus haute (3900m d’altitude), on n’aura pas froid. C’est là que l’on mange notre premier repas avant de monter voir une lagune. La montée est bien raide mais heureusement pas trop longue.

SalkantayLe lendemain, départ tôt. On marche pour atteindre le col du Salkantay (4600m). Deux personnes du groupe montent à dos de cheval. Finalement, la montée n’est pas aussi dure qu’annoncée et en 2h, on y est. La vue est dégagée et l’on peut observer l’impressionnante montagne Salkantay. Avec le soleil, c’est super.

Ensuite, ce n’est déjà plus que de la descente jusqu’au repas de midi et enfin, Chaullay (2900 m) où nous dormiront sur un plancher abrité. Il pleut durant la nuit mais nos tentes sont bien au sec.Santa Teresa froide

Le troisième jour, il n’y a plus qu’à descendre sur une route carrossable jusqu’à La Playa. Un peu monotone comme journée mais après le repas de midi, on prend un bus jusqu’à Santa Teresa (1650 m) où nous attend le camping mais surtout les sources thermales. Celles-ci sont très propres, grandes et bien chaudes. Plus agréable que ce que j’aurais pu imaginer. Santa Teresa chaude

Après s’y être prélassée un bon moment, nous en sommes sorties toutes ridées. Au camping, c’est soirée disco : grosse sono et feu de camp. Sympa un instant, mais en trek, la sono, c’est moyen.rivièreLe lendemain, 3 personnes du groupe partent faire la zip line, plusieurs tyroliennes dans la vallée. Le reste du groupe marche jusqu’à Hidroélectrica. La route est bordée par une rivière puissante et très impressionnante.

TrainOn passe sur un pont provisoire à côté duquel est écrit à la main : maximum 3 personnes. Pas super rassurant. Au début de la route du chemin de fer, on s’arrête presque 2h pour attendre ceux qui ont fait la tyrolienne. On s’en serait passées.

On marche ensuite à côté des rails de chemin de fer. Arrive un grand pont. Le guide et une partie du groupe sont déjà loin. Quelques-uns marchent sur les rails. Ma mère me dit que c’est là qu’il faut passer. J’hésite mais elle insiste et on passe ainsi ce grand pont sur les billes de chemin de fer, au-dessus de la rivière bouillonnante. Les écarts sont parfois importants et j’ai le vertige. Arrivée au bout, je comprends que ma mère a en fait tout compris de travers et qu’il fallait passer à côté. Heureusement, aucun train n’est passé mais cela aurait pu être catastrophique. On termine cette journée sous une bonne drache qui nous trempe jusqu’aux sous-vêtements. Mais vu que l’on dort en hôtel pour cette dernière nuit, ce n’est pas dramatique. Je profite à fond de la douche chaude et de mon lit en édredon. Cela faisait longtemps que je n’avais pas connu un tel confort.lever soleil

Le grand jour est arrivé. Après avoir rapidement déjeuné, on rejoint le pont au pied des escaliers. Notre groupe y est avant 5h, heure de son ouverture. A 5h pile, les premiers entament la montée des marches. A 5h50, on est en haut! Fiers d’avoir marché et transpirants comme pas possible malgré la fraicheur ambiante.

6h, ouverture des portes. Machu PicchuNous montrons nos passeports et nos tickets et sommes dans les premiers à observer le Machu Picchu. Tout le monde le dit mais je confirme, c’est très impressionnant. On profite des premiers instants au calme à observer le site puis on démarre notre visite guidée. Nos guides sont plutôt des guides de randonnée et la visite ne nous apprend rien de renversant mais permet tout de même de mieux situer les différentes parties du site.

mcAprès la visite guidée, nous marchons seules à la découverte de ces pierres. Il est environ 9h et la foule n’est toujours pas là. Elle se concentre surtout au mirador d’où tout le monde prend les photos « touristes ». Lorsque l’on y passe, j’en entends une demander à son guide: « c’est où qu’on prend la photo que tout le monde prend ». Ouf, son guide est là pour l’orienter, elle ne risque pas d’avoir un angle différent!

Vers 9h00, pas encore trop de monde!

Vers 9h00, pas encore trop de monde!

On termine par le pont de l’inka et après avoir brièvement lu dans l’herbe, le fort soleil (on a été très chanceuses) nous pousse à redescendre, nettement plus lentement cette fois-ci.

A Aguas calientes, l’attente du train est longue. Je suis bien heureuse d’avoir négocié d’avoir celui de 18h30. Ici, tout est touristique. Pas un petit café sympa, juste le traditionnel pizza-hamburger-lasagne. Arrivées à Ollantaytambo, on ne voit personne porter une pancarte à notre nom. Alors qu’un à un tous les touristes montent dans des mini-bus, on se retrouvent un peu seules, entourées de taxi. Comme on leur dit qu’on est supposé venir nous chercher, ils appellent Liz et font en sorte que son chauffeur nous trouve. Sympa.

On rentre à Cusco vers 22h, bien crevées par cette longue journée.

En pratique:

Agence : Liz explorers. Prix : 240$/pers. Tout inclus. Prix étudiant : 218$/pers. Location deux sacs de couchage : 25 sl/pers/tout le trek. Inclus 1 ou 2 guides selon la taille du groupe (>12), le portage de 5 kg sur les chevaux, la nourriture (excepté le premier petit-déjeuner et le repas de midi du dernier jour), les tentes déjà montées, les matelas pneumatiques,  l’hôtel à Aguas Calientes (dans notre cas: Vista Machu Picchu Inn), l’entrée au Machu Picchu (pas la montagne ou le wayna picchu. Pour les avoir, il faut payer en plus), le trajet retour en train jusqu’à Ollantaytambo (18h30), le retour en bus d’Ollantaytambo à Cusco. L’hôtel, l’heure du train, les matelas pneumatiques, … sont à négocier. Certains dans notre groupe avaient payé plus cher mais étaient dans un moins bon hôtel et rentraient avec le train de 21h50.

Les points négatifs: la taille du groupe: 20 personnes. La nourriture rationnée: pain coupé en deux le matin, un paquet de confiture pour 4 jours et 20 personnes. Le dernier jour, il n’y avait tout simplement rien à mettre sur notre pain (alors même qu’on était à Santa Teresa et que les cuistots pouvaient aller en acheter). On s’est aussi rendu compte qu’ils remplissaient tous les jours le pot de poudre de cacao, en en mettant à chaque fois pour dix personnes. Malgré cela, vu le prix payé et tout ce que cela inclut, bon rapport qualité-prix.

Pour trouver une agence, n’hésitez pas à poser beaucoup de questions: heure du train, taille du groupe, nombre de personnes/tente, montaña/huayna picchu? Ensuite, faites noter toutes ces belles promesses sur votre bon de commande. Passez toujours par l’agence organisatrice! Une fois que vous avez sélectionné une agence, demandez à IPeru si c’en est bien une (ils ne peuvent pas vous fournir de liste mais peuvent le confirmer/infirmer).

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: