Arequipa et le cañon de Colca (super concours à la fin)

CourNous sommes arrivées à Arequipa de grand matin. Après une nuit passée dans le bus, mieux vaut trouver vite un endroit où petit-déjeuner. Pas de chance, on tourne, on tourne et on a bien du mal à trouver quelque chose. La faim nuit à ma bonne humeur ! On finit par trouver un hostel et on mange un cake plutôt mauvais mais qui a l’avantage de remplir nos estomacs. On s’amuse ensuite de la complexité que représente notre commande de deux cappuccinos pour les serveurs. Ils sont trois autour de la machine à la café à la regarder comme si c’était la première fois qu’ils la voyaient.

Santa CatalinaOn démarre ensuite notre unique journée de visite de la ville par le monastère Santa Catalina mainte et mainte fois recommandé par tous les guides possibles et imaginables. Et en effet, ce monastère est très impressionnant. On y découvre les chambres des sœurs, leurs cuisines, des objets leur ayant appartenu et toute cette « ville dans la ville ».

Une des cellules les plus luxueuses

Une des cellules les plus luxueuses

Ces sœurs vivaient en totale séparation du monde et ne pouvaient parler qu’à leurs proches qu’en présence de la mère et derrière deux grilles. Un monde étrange mais très beau et très calme.Puit

Après cette longue visite, direction le marché pour manger sur le pouce et faire goûter à ma maman humitas et tamales (maïs moulu et cuit dans une feuille).

ArbreDans l’après-midi, on va visiter le musée Santa Teresa, un musée sur les arts religieux. Le musée est installé lui aussi dans un monastère où les sœurs vivent en totale réclusion encore aujourd’hui. La visite est guidée par une étudiante et durant 2 heures, elle attire notre attention sur pleins de détails et moi qui n’y connais rien, j’apprends plein de choses.

C'est derrière cette grille que les sœurs du monastère Santa Teresa écoutent la messe.

C’est derrière cette grille que les sœurs du monastère Santa Teresa écoutent la messe.

Après cela, on prépare notre excursion au canyon de Colca. On fait le plein de cartes à Auto Colca le bureau de renseignement sur le canyon de Coca. Par contre, ni l’office de tourisme ni Auto Colca ne peut nous donner les horaires des bus. C’est donc au terminal terrestre que l’on doit se rendre pour les avoir.Vers San JuanLe lendemain, départ pas trop matinal à 9h15. C’était cela ou 5h du matin. On a préféré dormir. Peut-être un peu à tort. En chemin, on se rend compte que l’on va mettre bien 6h pleines à rejoindre Cabanaconde et que cela va être juste pour marcher jusqu’à San Juan avant la tombée de la nuit. On demande donc à être déposées un peu avant, au mirador San Miguel. Sage décision puisque l’on gagne probablement une demi-heure et démarre directement avec la vue sur le canyon. On descend à un rythme très soutenu, pressées par l’arrivée de la nuit et le tonnerre qui gronde nous faisant craindre une grosse averse. Après 1h45, on atteint le pont où on fait une pause indispensable.

GloriaEnsuite, on rencontre Gloria venue à notre rencontre. Elle a dû repérer de loin ma veste de pluie verte fluo. Elle nous indique un raccourci permettant d’atteindre San Juan en 10 minutes au lieu des 40 par la route. On la suit et comme sa petite maison d’hôtes est sympa, c’est chez elle que l’on dort. Hébergement simple, lumière à la bougie, mais très bonne nourriture et prix riquiquis.

Pont

Après un bon petit-déjeuner (préférez les pancakes plutôt que les œufs!), on démarre avant les autres marcheurs venus avec une agence et on rejoint Corsnirhua après une belle montée (heureusement, pas trop longue). Ensuite, on marche avec peu de dénivelé ce jour-là, quelques faux plats en feront une journée de rando assez agréable. On arrive vers 14h à Llahuar, notre seconde étape où nous attendent des bains chauds. Deux petites piscines à côté du torrent alimentées par une eau suffisamment chaude pour qu’on ait envie d’y rester. Là aussi, on mange bien (truite fraîchement pêchée s’il vous plait!).

CathédraleDernier jour dans le Colca, on est à nouveau pressées par un impératif : le bus de 11h30 à Cabanaconde que l’on pensait être à 11h00. A 6h00 petit-déj, 6h30, on marche déjà. Rapidement, on croise le rio Colca où l’on peut voir un geyser et on entame la montée. Les zig-zags les plus durs vous font monter beaucoup de dénivelé et nous prennent une heure. Ils sont suivis d’un petit plat, de la traversée d’un petit pont et encore un belle montée dont on ne voit pas la fin. Arrivées en haut, on voit l’heure qui tourne, on sait qu’on ne peut pas se permettre de ralentir le rythme même si nos jambes n’ont plus trop d’énergie. On arrive finalement à 10h50 sur la plaza de Armas d’où partent les bus. On voit alors qu’il nous reste une grosse demi-heure avant son départ : ouf !

Arrivées à Arequipa, ma mère peut visiter la Cathédrale (ouverte jusqu’à 19h d’où le bus de 11h30). C’est beau certes, mais je ne suis pas certaine que cela vaille la peine de cavaler autant (elle en était contente).

Une nuit de sommeil avant de rejoindre Llachon, petit village situé sur la presqu’île de Capachica sur le lac Titicaca. Llachon où nous attendent enfin le calme et le repos.

Attention: grand concours (rien à gagner à la clé, si c’est pas génial!)

La question est simple: qu’est-ce que c’est? Il y aura deux gagnants: celui qui a la bonne réponse et celui qui donne la plus drôle!

ConcourPS: Toutes les photos sont de ma maman

En pratique (1€ = ~3 sl)

Bus de nuit Cusco-Arequipa. Compagnie Flores. 50 sl. TAME (taxe terminal terrestre) : 1,3 sl. Départ 20h30, arrivée 7h30. Pour rejoindre la plaza de armas d’Arequipa, prendre un collectivo « Cayma » à 0,8 sl par personne.

Hostel : Casa Jerusalen, 3e ou 4e bloc. Chambre double avec sdb partagée : 50 sl. Petit déjeuner non-compris : 7 sl. Eau chaude. Serviettes de bain fournies. On a eu affaire à un homme un peu spécial à la réception mais on y a très bien dormi.

Monasterio Santa Catalina : entrée 40 sl/personne. Pas de réductions. Possibilité de faire une visite guidée (1h). Sans visite guidée, dure environ 2h.

Musée Santa Teresa : entrée adulte 20 sl/ étudiant 10 sl. Visite guidée faite par un étudiant. Dure environ 1h30. Pourboire nécessaire.

Bus Arequipa – Cabanaconde. Compagnie Andalucia. Prix : 17 sl. Tame terrapuerto : 1,5 sl. Départ : 9h15. Autres compagnies : Milagros (3.3 AM et 14 PM) et Reyna (1 AM et 11 AM). Durée : 6h. Pour les horaires de bus, ni l’office de tourisme ni auto colca n’ont les bons horaires. A vérifier au terminal.

Entrée canyon de colca : 70 sl/personne. Pas de réductions. Peut s’acheter à Auto colca (rue puente Grau, n°116). Là, vous pouvez aussi trouver des cartes et informations. On n’a jamais été contrôlés, vous pouvez aussi l’acheter sur place.

Hostel chez Gloria à San Juan (de Chuccho). 10 sl/personne. 10 sl/repas du soir. 5 sl/petit déjeuner. Simple mais correct. Douche solaire donc chaude uniquement lorsqu’il fait beau. Pas de lumière mais bougie.

Trajet de San Juan à Llahuar : passer par les villages de Corsnirhua, Malata et Paclla. Pas besoin de cartes, demandez le matin même par où aller et vous on redira le chemin.

Hostel à Llahuar (avec bains thermaux). 20 sl/pers. Inclus l’entrée aux bains. 10 sl/repas du soir. 8 sl/petit déjeuner (à partir de 6h). Happy hour : 2 pisco sour pour 18 sl.

L’eau est très chère dans le canyon (par exemple 12 sl pour 2L au lieu de 2 sl). Par contre, il est possible de remplir sa gourde dans les hostels à condition d’avoir des pastilles purificatrices (14 sl la tablette de 25 micropur pour 1L chacun).

Bus Cabanaconde – Arequipa. Compagnie Milagros. Pas de tame. Prix : 17 sl. Départ : 11h30. (il y en a un autre à 14h)

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , , , , , , | 4 commentaires

Navigation de l'article

4 thoughts on “Arequipa et le cañon de Colca (super concours à la fin)

  1. catherine

    Hello! L’objet insolite ou schmilblik ne servirait il pas à laver et/ou essorer le linge? Une sorte d’ancêtre de machine à laver.. ou un ustensile de cuisine pour faire une bonne purée 😉
    Bisous la voyageuse
    catherine

  2. bernard

    Bernard
    exactement, une essoreuse à linge ou une berceuse pour Bébé ( j’en connais qui ont du être bercée dans cet objet)

  3. Je découvre ton blog via VF, et ton récit m’a replongée dans l’ambiance d’Arequipa et du Canyon de Colca, que j’avais découverts en 2012… déjà ! Arequipa avait été l’un de mes coups de cœur inattendus au Pérou…
    Aurélie.

    • Beaucoup de gens m’avaient en effet dit avoir adoré la ville. Pour moi, trop de voitures, trop de bruit. Mais je pense qu’une journée, c’est trop court pour s’approprier une ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: