Ayacucho, la semaine sainte et un couchsurfing incroyable

Pour la semaine sainte, j’ai décidé de faire du Couchsurfing, imaginant partager avec une famille locale les festivités. En fin de compte, eux n’y ont pas participé, ne connaissant que trop bien les processions mais c’est une autre expérience que j’ai vécu, bien plus intéressante.

J’arrive un matin sur la place du quartier Santa Ana. Comme à chaque fois avec les CS, je ne sais pas trop à quoi m’attendre et je suis un peu tendue. C’est Victoria, sourire aux lèvres qui arrive me chercher. Il n’est en effet pas possible de trouver leur maison autrement puisqu’ils n’ont pas d’adresse.

En chemin, on commence déjà à briser la glace. Victoria est extrêmement sympathique et attentionnée. J’arrive chez eux bien essoufflée puisque tout le chemin jusqu’à leur maison est en montée. Leur maison est, comme ils la décrivent, « humble ». Pas de douche ni de toilette. Pas non plus de frigo. Mais cela ne m’a pas empêché de vivre 5 jours de pur échange, incroyables. Peu après, je fais la connaissance de Gherson, leur fils de 18 ans, bientôt inscrit à sa première année d’université et Jimmy, le père de famille. Ils sont artisans et produisent des ceintures, sacs, porte-monnaies, bandeaux, … Tout est tissé avec des métiers à tisser à partir de laine non traitée et teint avec des produits naturels. Les produits sont ensuite brodés à la main. Cette petite entreprise familiale ne leur donne pas seulement du travail mais également à une centaine de personnes vivant notamment dans le village d’origine de Jimmy à trois heures d’Ayacucho en bus. Comme j’ai pu le constater dès mon arrivée, là-bas, les soins de santé ne sont pas accessibles. Sa sœur était en effet là lors de mon premier repas avec eux. Elle était venue du village parce qu’elle s’est cassée le poignet. Seulement, après avoir été faire constater la fracture par un médecin, ils n’ont pas pu la plâtrer. Jimmy, lui, s’était déboîté le genou un mois avant. Il ne pouvait toujours marcher qu’avec difficultés et douleurs. N’ayant ni frigo, ni congélateur, impossible d’appliquer du froid sur son genou. C’est donc du Vickx Vaporub qui fait office de poche à froid.

P1050419

Pendant 5 jours, je n’ai finalement été voir que deux processions. Des hommes portent des statues entourées de bougies. Tout le long de la procession, des groupements ont réalisés des tapis de fleurs, sables colorés voir même brisures de CD, tissus, … Avant que la procession ne passe, attention à ne pas les piétiner mais une fois qu’elle a démarré, ces peintures éphémères disparaissent sous les pas.

P1050588Plutôt que de me mêler à la foule venue pour la semaine sainte, j’ai préféré rester avec eux et apprendre à et de Victoria de nouveaux plats. Je leur ai ainsi fait goûté la soupe aux oignons. (remarque de Jimmy : ce serait pas mal avec du riz et du poulet ! Typiquement péruvien) ainsi qu’un risotto. Victoria m’a appris à faire la puca picante, un plat de pommes de terre dans une sauce à base de betteraves et cacahuètes ainsi que le lomo saltado et les humitas.

P1050567

Pleins, pleins d’humitas

J’ai aussi cherché avec Jimmy différents moyens de vendre leur artisanat à l’étranger. Ils n’exportent en effet que deux fois par an et vendent très peu dans leur petit magasin au centre d’Ayacucho. Jimmy ayant connu la pauvreté dans sa jeunesse, il fait tout pour améliorer les conditions de vie dans son village d’origine mais ne peut malheureusement pas commander beaucoup de pièces aux travailleurs s’il n’y a pas de débouchés.

Au moment de se quitter, je n’avais qu’un regret, ne pas être venue plus tôt. D’ailleurs, Jimmy aussi ne comprenait pas que j’ai d’abord été dans un hostel. Mais j’ai adopté comme « règle » de ne pas rester plus de 5 jours chez des gens qui vous hébergent gratuitement. Cela demande du temps et de l’énergie et je ne voulais pas trop leur en demander.

Appel : Si vous connaissez quelqu’un qui tient un magasin d’artisanat, dites-le en commentaire, je vous mettrai en contact. L’artisanat qu’ils produisent est de grande qualité et ils s’assurent que chaque pièce est impeccable avant de la mettre en vente. Tout est naturel, fait main et apporte un revenu complémentaire à des personnes en ayant très peu (ils vivent principalement de l’agriculture où tout se fait à la main). Sinon, vous pouvez aussi les contacter directement via leur site internet: http://www.winaymaki.com/

En pratique :

La semaine sainte démarre le vendredi précédent le dimanche des rameaux. Processions pratiquement tous les jours en soirée. Le dimanche des rameaux, démarre à 16h. Le dimanche de Pâques, démarre très tôt (à peu près 4h du matin). Programme bien fait disponible à l’office du tourisme (IPeru).

Nourriture typique dans la rue Caceres à partir du croisement avec la rue Asemblea.

Les prix des hostels, restaurants et transports (surtout vers/depuis Lima) augmentent, principalement le dernier week-end.

Comme toujours dans les foules, faites attention aux pick-pockets.

 

Edit!!

Voilà que Victoria et Jimmy lancent un crowfunding pour construire une salle de classe au-dessus de leur maison. A l’aide de volontaires venus via Workaway (qu’ils vont loger et nourrir eux-même), ils vont pouvoir y enseigner l’Anglais. Je leur fais une totale confiance dans ce projet et je vous invite, vous aussi, à y participer. C’est par ici!

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , | 3 commentaires

Navigation de l'article

3 thoughts on “Ayacucho, la semaine sainte et un couchsurfing incroyable

  1. Superbe expérience de CS en effet ! Tu as pu plonger au cœur de la vie d’une famille péruvienne…

  2. Elodie

    Le site internet ne fonctionne plus mais j’ai une amie qui pourrait être intéressée par leur artisanat. Est ce que tu saurais ou elle peut voir leur artisanat !? Merci
    Elodie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: