Huaraz et alentours: les ruines de Wilcahuain et de Chavin

Un matin, Kate et moi, on est prêtes à partir voir le glacier Pastoruri. A 8h, heure où le bus doit passer nous prendre, le téléphone sonne. Il y a eu un éboulement, la route est donc bloquée.

wilcahuainUn peu dépitées, on décide alors d’aller voir les ruines de Wilcahuain qui sont proches de Huaraz. Un combi plus tard, nous voilà devant le site archéologique. Il y a un petit musée pas très intéressant mais les ruines sont bien conservées. On peut rentrer dans la chullpa principale et mieux vaut ne pas être claustrophobe. Ce complexe a été construit par la civilisation Wari. Le bâtiment s’étend sur trois étages et chaque entrée donne sur un côté différent. La seconde partie du site, Ichtic Wilcahuain, présente des bâtiments similaires mais dont une partie a été détruite.

Pour le retour, on demande au garde à l’entrée du site si le chemin qui mène à Huaraz est indiqué. « Oui, il y a des panneaux à toutes les intersections », nous répond-il. On rigole bien quand arrivées à Huaraz, on n’en aura pas croisé l’ombre. Heureusement, ce ne sont pas les habitants qui manquent pour nous indiquer le chemin.

chavinDeux jours plus tard, nous partons vraiment pour Chavín de Huantar. A nouveau un site archéologique, mais bien plus vieux (3000 AC d’après le guide qui nous a également dit que les archéologues n’avaient pas encore daté le site). Après 4 heures de route, on arrive enfin au site, non sans avoir fait un arrêt dans un restaurant touristique à l’addition particulièrement salée (mais en bon backpackers, on avait fait notre pique-nique). Le site est impressionnant mais la route nous a fatiguée et les commentaires du guide qui n’y connaît manifestement presque rien n’aident pas à s’intéresser au lieu. Aux rares questions que je lui pose, il me répond n’importe quoi (la visite du musée par la suite nous permettant d’en apprendre un (tout petit) peu plus). Après la visite du lieu (assez rapide), on passe au musée. 25 minutes montre en main, notre guide était plus souple sur le temps à passer au resto. Vous l’aurez compris, une visite qui ne m’aura pas enchantée plus que ça. Beaucoup de route pour pas grand chose. A refaire, j’irais par moi-même, passerais une nuit sur place pour avoir le temps de visiter le musée en profondeur et passer assez de temps sur le site.

En pratique :

Wilcahuain : Prendre un combi (1,5 sl) (au croisement de la rue Simon Bolivar et 13 de diciembre) et demander à être déposé aux ruines. Entrée : 5 sl adulte/3 sl étudiant. Possible de revenir à Huaraz par un sentier (+/- 5 km). Le début du sentier est indiqué, ensuite plus rien mais on a croisé pas mal de monde pour nous indiquer la bonne direction.

Chavin : Prendre un tour (30 sl). Agence Mony Tours. Prix de l’entrée: 10 sl adulte/5 sl étudiant. Fermé le lundi. Si vous y aller par vous-même, prix du transport 24 sl aller-retour. L’idéal étant d’y passer alors une nuit pour avoir du temps sur place pour visiter les ruines et le musée.

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: