5ème helpx: Jaén au Pérou

Après Mancora et mon intoxication aux fruits de mer, j’ai enfin rejoint Jaén pour mon premier helpx au Pérou. L’annonce est promettrice, tout est gratuit, je suis très optimiste.

Bien sûr, entre une annonce et la réalité, il y a toujours un pas. Quand je franchis le seuil de ce « Jungle Kibbutz », je suis un peu surprise. Non, je ne suis pas dans une ferme mais en plein milieu de la ville bien que le jardin soit gigantesque. Dans la maison règne un bordel incroyable. La proprio m’explique que son mari est en déplacement pour la conférence climatique à Lima et qu’elle est donc seule avec ses deux enfants, un bébé de 12 mois, Shabbah et une petite fille de 4 ans, Hannah.

Je passe ma première nuit dans le lit de celle-ci, comme elle dort avec sa maman en l’absence du papa et que mon lit n’est pas fait.

Les premiers jours, je suis la seule volontaire et m’occupe quasi exclusivement des enfants. Cela commence assez mal avec la petite fille qui n’en fait qu’à sa tête. Lors d’une dispute avec sa mère, elle cassera une vitre avec une chaise.

Quelques jours plus tard, arrive le premier autre volontaire suivi d’un couple d’américains. Ensemble, on établit un planning de garde des enfants pour respecter les 25h/semaine du helpx. A côté du travail de nounou, on s’occupe aussi de la cuisine. Cependant, pas de jardinage ni de projets d’agrandissement ou d’amélioration de la maison comme annoncé dans la description. Ils ne comptent pas rester longtemps dans cette maison qui appartient à la grand-mère. Ce manque de projet à long terme ne nous donne pas vraiment envie de nous investir et jamais nous ne nous rendons à une pépinière afin de planter des arbres fruitiers.

Un anniversaire au Pérou

Un samedi, alors que Hannah est invitée à un anniversaire, nous l’accompagnons. Nous avons une heure de retard et je suis un peu stressée d’arriver avec autant de retard. Mais dès notre approche, nous nous apercevons que la fête est loin de commencer. A peu près un tiers des enfants sont là et la star du jour, petite princesse de 2 ans, n’est même pas encore arrivée. On fait quelque peu « tâche » dans le décor rose bonbon du thème Minnie. Toutes les mères sont bien habillées et maquillées alors que nous portons nos vieux habits de voyageurs.Anniversaire

A un moment, la grand-mère me point du doigt et demande alentour : « Mais c’est qui celle-là ? » Alors que j’allais balbutier une réponse, une autre mère lui répond que je suis avec Hannah. Cette réponse lui convient. En effet, ici, aux anniversaires, ce ne sont pas seulement les enfants qui sont invités mais aussi leurs parents. Après deux heures d’attente, la fête commence et tout est pareil aux films américains. On se croirait dans « Desperates Housewives ». Des jeunes filles déguisées en Minnie effectuent une chorégraphie et divers bonbons et sucreries sont distribués aux enfants. Il y a bien sûr le traditionnel maquillage. Si les princesses et papillons ont beaucoup de succès auprès de la gente féminine, c’est Spiderman, ou l’Hombre-Araña qui l’emporte chez les garçons. Après 5h à supporter la musique qui nous vrille les tympans, on décide de quitter la fête malgré que le gâteau n’ait toujours pas été découpé. On n’attendait que cela !

Un dimanche au bord de l’eau

Dans ce helpx, les jours se succèdent sans beaucoup de variations. Un dimanche, nous nous sommes rendus au bord d’un fleuve afin principalement d’y boire un coup. C’est là que les Jaenois viennent en famille « descansar », se reposer. Les deux enfants passent tout le temps dans l’eau alors que les adultes peu attirés par la couleur de celle-ci, restent sagement assis à goûter aux multiples tentations culinaires présentes sur les berges.

Fleuve bellavista

Deux fois, nous nous sommes aussi rendus à deux piscines. Jaen en compte plusieurs et lorsque la température s’élève, un petit plongeon fait du bien.

El rincon de la tía lola

Une particularité de Jaen est qu’on ne trouve la nourriture de rue qu’en soirée. En journée, il est donc difficile de trouver churros, picarones (sortes de beignets), empanadas, … Il y a cependant pas mal de jugeria qui servent salades de fruits et cremoladas.

Fêtes de fin d’année

Comme la famille est juive, nous fêtons huit jours durant Hanukkah. Chaque soir, on allume une bougie supplémentaire et les enfants reçoivent des cadeaux. Par contre, qui dit famille juive, dit pas de Noël. J’avais pas trop capté en lisant l’annonce ! Bref, j’organise un petit Noël entre volontaires mais nous sommes priés d’aller le fêter dans la « vielle » maison là où nous dormons. Ils veulent à tout prix ne pas fêter Noël.

Pour le Nouvel An, on cuisine pas mal et commence à manger tout ce que l’on a préparé à 22h00. J’ai eu du mal à attendre jusque là. On a ensuite été faire un tour en ville pour voir les Muñecos bruler. Ce sont des poupées géantes représentant des personnes peu appréciées que l’on brûle à minuit. Il y a également pas mal de pétards et autres feux d’artifice. Le tout laissé sans grande précaution aux mains des enfants.

Muñecos

Lors de mon séjour, j’ai encore eu quelques désordres intestinaux et j’ai décidé d’aller consulter. Résultat, il semblerait que depuis plus d’un mois j’hébergeais deux types de parasites ! Me voilà avec une semaine d’antibiotiques et antiparasitaires juste parfait pour passer un réveillon 100% sobre. Je vous rassure, tout est rentré dans l’ordre depuis. Lors de ma consultation, j’ai demandé à la doctoresse si elle avait une idée d’où cela pouvait venir. D’après elle, c’est uniquement l’eau non bouillie qui cause les parasites. Donc également les refrescos (boissons qui accompagnent l’almuerzo) pour lesquels on a utilisé de l’eau non pure. Elle m’a rassuré en me disant que pour les glaces, il n’y a pas de souci. Ouf ! Sauvée.

En pratique (~3 sl= 1$ ou ~4 sl = 1€):

Trajet Mancora-Jaen : Bus de Mancora à Piura (durée : 4h). Compagnie EPPO : bon marché et sans souci : 16 sl. Bus de Piura à Jaen : départ à 12h30 avec la compagnie Turismo Dias (durée : 8h) : 40 sl.

Piscine Cascada Park : 3 sl/l’entrée. Sanitaires assez sales. Il y a aussi à l’entrée le zoo le plus famélique que j’ai jamais vu. Collectivo depuis la Plaza de armas : 2 sl.

Piscine El rincon de la tia Lola : 3 sl/entrée. Grand toboggan assez sympa. Collectivo depuis la Plaza de armas : 2 sl.

Fleuve bellavista : possibilité d’y aller en collectivo (3,5 sl aller).

Où manger une bonne glace ? Au café y sabor. N’ouvre cependant qu’à 18h00. Cremolada especial (+/- comme un milkshake) à 4,5 sl. Sinon, à la yugueria dans la rue Villanueva (rue qui part de la Plaza des Armas), près de la Curaçao : vrai milkshake pour 3,5 sl.

Où acheter du yaourt ? Un peu partout dans la ville, dans les yugueria à 4 sl/L. Difficile d’en trouver du nature (sans sucre et sans goût).

Où aller se faire soigner ? Polyclinique Arcangel. Ces cliniques sont subsidiées par les pharmacies du même nom et la consultation n’est ainsi qu’à 10 sl. De plus, j’ai trouvé tout le personnel (du garde à la secrétaire, en passant par l’infirmière et les docteurs) très sympathique, souriant, détendu. Si on pouvait avoir un tel accueil en Belgique, ce serait génial.

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: