Mancora

J’arrive à Mancora, première étape de mon voyage au Pérou. C’est une ville côtière où les surfeurs côtoient les fêtards. Une ville où il fait beau toute l’année, où l’eau est elle aussi toujours chaude et où la vie est bon marché. Je m’attends à trouver une station balnéaire en pleine ébullition. C’est en effet la première fois que je suis en haute saison quelque part. Ou plutôt je devrais. Mon guide mentionne en effet une saison de décembre à mars. Mais la saison ne commence réellement que fin décembre au moment des fêtes. En attendant, dans le premier hostel où je loge, il n’y a que moi et un canadien d’une soixantaine d’années. Comme me l’avaient dit les deux argentins rencontrés à Vilcabamba, 30 soles pour un dortoir, c’est cher. Ajoutez à cela qu’il n’y a pas de cuisine pour les voyageurs, je change d’hostel le lendemain pour un moitié moins cher.

Je passe mes journées à glander. Dans le dortoir où je suis, il n’y a personne d’autre. Je prends une leçon de surf pendant laquelle je bois beaucoup la tasse. Là où il y a les bonnes vagues à surfer, il y a également des rochers et je n’ose pas continuer à m’entraîner seule après ma leçon. Je profite de ce temps mort pour skyper avec ma famille.

Ce soir-là, je mange au restaurant Naylamp. Je choisis des pâtes aux fruits de mer. Vous voyez venir la suite ? Moi, manifestement, je n’ai pas été très clairvoyante sur ce coup-là. Faut croire que j’aime bien tester les fruits de mer pour vérifier s’ils vont me rendre malade. Gagné ! Et une méga tourista comme je n’en avais jamais eu de ma vie. J’ai béni à cet instant-là le fait d’être seule dans le dortoir parce que partager la salle de bain n’aurait pas été possible. Plus tard, j’ai pu sortir, aller jusqu’à la cuisine me cuire des pâtes. Juste des pâtes. Les manger et revenir dormir dans mon lit. Deuxième sortie, j’ai pu aller jusqu’au magasin acheter un coca. Victoire. Dans ces moments-là, on repense à son choix, la veille et on se jure de ne plus jamais manger de fruits de mer. J’y repenserai la prochaine fois que je referai la même connerie (parce que jamais deux sans trois, non?).

Le lendemain, je suis encore un peu faible mais remise et arrivent deux allemandes, Eva et Anna. Avec elles, je vais à la plage et au resto. Le lendemain, je pars pour Jaen où je ferai mon premier Helpx au Pérou et 4ème helpx en tout.

Je n’ai tellement rien fait à Mancora que je n’ai pas une seule photo, pas une.

En pratique (~3 sl= 1$ ou ~4 sl = 1€)

Laguna surf camp : 30sol/dortoir. Cadre sympa. Pas de cuisine (contrairement à ce que dit le lonely). Petite piscine. Nombreux hamacs. Restaurant.

Hostel Runa Simi : 15sol/dortoir. Bon wifi. Cuisine à disposition : sommaire mais avec frigo. Personnel sympa. Bons lits. Très propre. Très bien situé, près de l’entrée de la plage mais sans être trop près du bruit.

Restaurant Naylamp. Evitez de manger là et/ou évitez les fruits de mer. J’y ai attrapé une intoxication alimentaire bien corsée. Jamais été autant malade de ma vie. A part ça, ce n’était pas mauvais.

Restaurant Desperado : bon. Simple mais bon. Pas mal de choix pour un menu. Uniquement le midi et petit-déjeuner : 10sol le menu.

Restaurant Kiba : j’y ai mangé deux fois et à chaque fois, c’était bon. La cuisine est faite au moment où vous commandez, vous pouvez les voir préparer votre repas. On y attend forcément un peu plus qu’ailleurs, mais c’est que du bonus. 10 sol/menu le moins cher.

Restaurant péruvien/japonais. J’y ai bien mangé. Plus fin que ce que j’ai eu l’habitude de manger en Equateur. Menu à 10 sol.

Ecole de surf « The good people/la buena gente » : 50sol la leçon d’une heure (négocié 45). Ensuite, on peut utiliser la planche et la combinaison toute la journée. On peut aussi changer de planche si on se sent à l’aise pour en tester une qui n’est pas destinée aux débutants. Location de la planche à la journée : 20 sol. (je ne sais pas si c’est aussi avec combinaison). Ils louent aussi des masques et tubas.

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: