De Isinlivi à Puerto Lopez en passant par Latacunga et beaucoup trop d’autres villes

equateur_2Ayant terminé mon séjour à Isinlivi, je décide de me rendre à la côte dans l’espoir de voir quelques baleines retardataires (la saison des baleines est en effet de juin à septembre).

Après avoir pris le lechero ou milktruk et avoir été incroyablement secouée pendant 1h10, j’arrive à Toacazo où je prends le bus pour Latacunga. A 11h30, je suis au terminal terrestre. Jusque là, mon voyage s’effectue plutôt rapidement.

Pour la suite, je sais qu’il y a un bus de nuit à 21h pour Puerto Lopez mais je suis moyennement tentée par la longue attente et par le bus de nuit. Je décide donc d’avancer déjà, quitte à dormir dans une ville étape.

Je demande des informations aux guichets et tous me répondent de prendre le bus pour Quito. Je prends donc ce bus. Arrivée à Quito, je ne trouve pas de bus direct pour Puerto Lopez. Alors, comme on m’avait dit de prendre un bus pour Santo Domingo, je fais cela.

Arrivée à Santo Domingo, il y a encore 6h de bus pour Porto Viejo, la ville proche de Puerto Lopez. J’arriverais trop tard à mon goût, je décide donc d’aller dormir dans un petit hostel et de continuer le lendemain. Je sors enfin mon lonely et en regardant la carte, je me rends compte du détour que je suis en train de faire.

Le lendemain, je prends encore un bus pour Porto Viejo, un autre pour Jipijapa et enfin, un bus pour Puerto Lopez !! Bref, la prochaine fois, je regarderai la carte AVANT de partir. Ici, on m’a confirmé qu’il y avait des bus directs au moins pour Portoviejo depuis Latacunga.

Autre morale : en Equateur, dans les terminaux de bus, les différents bureaux sont différentes agences privées de bus. Parfois, ils vous conseillent de vous rendre dans telle ville, simplement parce qu’ils ont un bus qui part bientôt pour cette destination. Il n’est pas facile d’obtenir des infos claires et précises. La prochaine fois, je prendrai bien mon temps avant de me décider quitte à devoir attendre plus longtemps entre deux bus (pour le retour, j’ai directement demandé l’horaire en arrivant).

En pratique  :

Lechero de Isinlivi à Toacazo (1h10) : 1,5$. Prenez ce lechero en haut du village, au Y devant le collegio (il y a un abribus). Il part à 9h précises (soyez un peu en avance).

De Toacazo, il y a très régulièrement des bus pour Latacunga (0,5$).

L’alternative pour rejoindre Latacunga est de se rendre avec l’autre lechero (celui qui part devant l’église) à Sigchos. Cela coûte 0,75$ et il part vers 9h00 (horaire plus fluctuant). De Sigchos, en semaine, vous avez un bus à 14h30 et un autre à 16h30 pour Latacunga. Le samedi, il y a un bus à 12h30 et 14h30. Le dimanche (jour de marché à Sigchos), il y a beaucoup de bus pour Latacunga.

Pour le reste du trajet, je pense qu’il vaut mieux prendre le bus de nuit (départ 21h) qui fait Latacunga Puerto Lopez (9$) ou prendre un bus pour Queveido et ensuite continuer vers Porto Viejo et Manta (mais moins direct).

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: