Visite des temples d’Angkor à vélo

Pour visiter les temples, nous avons loués des vélos directement à la guesthouse puis nous sommes parties acheter notre pass. L’endroit où l’on vend les tickets se trouvent déjà à mi-chemin de la majeure partie du site archéologique. Ce jour-là, on a été voir les Roluos, situés à 13km à l’est de Siem Reap. Ajoutez à cela la route pour acheter les billets et vous comprendrez que ce fût sportif (surtout qu’on s’est trompées, sinon ce ne serait pas drôle). Pour s’y rendre, il suffit de prendre la grande route qui va vers l’Est et d’aller toujours tout droit (et de ne PAS suivre le panneau qui indique qu’il faut tourner à droite pour le Bakong).

La route n’est vraiment pas agréable et à refaire, je ferais peut-être cette partie en tuk-tuk, voire je la zapperais.

Le lendemain, nous avons fait la grande boucle en commençant par le Prea Kahn. Si vous avez envie d’explications, sachez qu’il y a à l’entrée d’une série de temples, un espace musée avec plusieurs panneaux didactiques qui expliquent à quoi servaient ces temples et comment ils ont été rénovés. Ces petits espaces sont assez mal indiqués et peu visibles. Il y en a un sur la gauche à l’entrée du Préa Kahn et un à droite à l’entrée d’Angkor Thom.

Journée très fatigante et la visite de Ta Phrom, le temple laissé en partie enseveli dans la végétation, m’a surtout laissé le souvenir des touristes qui essayaient de prendre « la meilleure photo », montant sur les ruines là où de grands panneaux l’interdisaient.

Le troisième jour, nous avons roulé jusqu’à l’entrée d’Angkor Thom et visité celui-ci à pied. On a ensuite visité le Bakheng et enfin, Angkor Wat.

C’est cette dernière journée que j’ai préférée. J’avoue avoir été déçue de la visite d’Angkor et je pense qu’il vaut mieux visiter ces temples lors d’un séjour au Cambodge plutôt qu’essayer de les voir en combinaison avec la Thaïlande. En effet, on avait déjà une certaine lassitude des temples et je pense que cette visite mérite des yeux « neufs ».

Une chose aussi qui rend cette visite moins agréable, c’est l’insistance des Cambodgiens à vous vendre tout et n’importe quoi. A la fin de la journée, vos oreilles sifflent presque d’avoir tant entendu « hello ladies, hello ladies, tuk-tuk, tuk-tuk ».

Pour manger lors des visites des temples, il y a des restaurants « classiques » et très chers mais il y a également pas mal de restaurants de street food. Ceux-ci ont une carte avec des prix qui sont le double de ce qui se pratique à l’extérieur mais à chaque fois, on a divisé ces prix par deux en négociant les rendant tout à fait corrects.

Sur la route qui mène au site principal d’Angkor, vous trouverez plusieurs vendeurs de beignets aux sésame. Ils sont très bons et font de supers encas.

Au retour, nous avons réservé un mini-van directement auprès de la guesthouse parce qu’on avait peur de ne pas pouvoir trouvé de taxi partagé dans ce sens-ci (ils ne sont évidemment pas rassemblés au même endroit, comme c’est le cas à la frontière). On nous a demandé d’être prêtes à 8h15 parce que le mini-bus doit collecter ses passagers. C’est cependant à 9h00 que le mini-van arrive. Finalement, on quitte la ville avec 20 minutes de retard sur l’horaire de départ, pas bien grave.

A la frontière, il y a cette fois-ci beaucoup plus de file, autant du côté cambodgien (une vingtaine de minutes) que du côté thaïlandais. On a mis deux heures à passer celle-ci et c’est à trois minutes près que l’on a réussi à prendre le train pour Bangkok alors que le suivant ne partait que le lendemain matin. Pour vous dire, on avait déjà regardé où se trouvaient les hébergements renseignés par le Lonely pour la ville d’Aranya Prathet.

En pratique:

Jour 1: Roluos (dont le Bakong)

Jour 2: Prea Kahn  et tout le grand tour dont Ta Phrom (temple envahi par la végétation).

Jour 3: Angkor Thom dont le Bayon et Angkor Wat. Il y a également le Bakheng que l’on atteint par une petite marche de 10 minutes entre les deux.

Location vélo: 1$/jour/vélo

Entrée au parc d’Angkor pour 3 jours: 40$

Bus de la guesthouse à Poipet: 7 $/pers.

Tuk-tuk de Aranya Prathet à la gare ferroviaire: 80 baht.

Train de Aranya Prathet à Bangkok: 48 baht/pers en 3e classe. Attention seulement 2 trains par jour!

 

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: