Le parc du Kao Yai

Greenleaf GuesthouseEn quittant Chiang Mai, nous nous sommes rendues compte que nous n’avions pas besoin d’aller jusqu’à Bangkok pour rejoindre Pak Chong (ville au nord du parc du Kao Yai). En effet, ces deux lignes passent par Ayutthaya. C’est donc plus tôt que nous nous sommes arrêtées et avons pu reprendre un train pour Pak Chong.

Dans le train couchette, nous avons fait la connaissance de cafards attirés par la crasse qui s’étalait sous les sièges. Une fois venu le moment de fermer les yeux et de dormir, on a un peu regretté de ne pas avoir une couchette en haut (surtout qu’elles sont meilleur marché vu qu’il y a un peu moins de place). Malgré cela, on a réussi à assez bien dormir, le lit étant confortable.

Au moment de monter dans le train, les contrôleurs sont passés demander à tous les passagers où ils descendaient et un peu avant Ayutthaya, quelqu’un est venu vérifier que l’on était bien réveillées.

Le trajet en train jusqu’à Pak Chong nous a permis d’admirer de magnifiques paysages et notamment un bouddha construit tout en haut d’une montagne.

Arrivées à la gare, un taxi est là pour nous emmener à la Greenleaf guesthouse. Là, on découvre de grandes chambres, une salle de bain privée (!) très propre, du papier toilette (je tiens à le souligner parce que c’est loin d’être toujours le cas), bref le rêve pour nous qui avons séjourné dans des hébergements de moindre qualité alors que les chambres sont à 200 baht !

Le jour de notre arrivée nous faisons l’excursion d’une demi-journée. On va d’abord se baigner une demi-heure dans une source. Pas de grand intérêt mais cela nous fait du bien de nager. Ensuite, on visite une grotte où le guide nous montre des petites bêbêtes qu’on préfère généralement ne pas voir. Au-dessus de nos têtes, il y a pleins de chauve-souris. On va ensuite au milieu d’un champ et à partir d’une certaine heure, des millions de chauve-souris sortent en une longue traînée dans le ciel.

Le guide a l’habitude d’animer les groupes et sait tenir son public en haleine, parfois avec vraiment pas grand chose.

Le lendemain, nous partons en jeep pour le parc national. Nous y voyons deux serpents, des araignées, des traces d’ours sur des arbres, des macaques et des gibbons aux mains blanches. Par contre, ce jour-là pas d’éléphants à l’horizon. En gros, c’est un peu le concept. Ici, c’est un parc national où les animaux sont en liberté donc aucune garantie d’en voir (pour ça, il y a toujours le zoo).

Le tour est très bien fait maisArbre kao yai je regrette quand même le fait que dans notre groupe, nous étions douze alors que le site internet précisait que huit maximum. En file indienne, on manque alors souvent une explication parce que l’on n’est pas assez près du guide.

En milieu de journée, il se met à pleuvoir et là, on doit bien le dire, à notre retour, on a un tout petit peu regretté de ne pas avoir une bonne douche chaude (oui, on a donc bien eu (un peu) froid en Thaïlande).

Le lendemain matin, à 6h30 un des membres de la guesthouse nous conduit à l’arrêt de bus à Pak Chong pour notre long trajet jusqu’à Aranya Prathet, la frontière avec le Cambodge.

En pratique:

Trajet en train de nuit Chiang Mai-Bangkok: 581 baht en 2e classe avec couchettes (du bas).

Train de Ayutthaya à Pak Chong: 53 baht/pers en 3e classe.

Taxi gratuit avec Greenleaf Guesthouse. 1500 baht pour 1 journée et 1/2 de « tour nature ». 200 baht la chambre double avec sdb privée mais eau froide. Repas à des prix très démocratiques.

 

 

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: