Cracovie – Chateau de Wawel et Kazimierz

Chocolat chaudRetour à mon voyage de septembre passé, rappelez-vous nous étions arrivées à vitesse grand V à Cracovie où nous devions rejoindre notre premier couchsurfeur.

Comme nous sommes arrivées beaucoup plus tôt que prévu, nous nous sommes attablées à un charmant petit café et j’ai bu mon coup de cœur de Cracovie (et oui, quand même): le chocolat chaud! Étant belge et un tout petit peu chauvine parfois, je n’imaginais pas du tout trouver du bon chocolat en Pologne. La Pologne et l’Est de l’Europe en général, pour moi, cela rime avec vodka, choucroute et gens travailleurs. Quelle surprise de boire un tel chocolat chaud! Rien à voir avec celui que l’on boit ici. Là-bas, il est bouillant, épais et le goût est juste extraordinaire (quand je vous dit qu’il m’a laissé un très bon souvenir, je n’exagère pas). Je ne me rappelle plus le nom du café mais c’est dans une rue qui part de la grand place (la place du marché) et dans lequel on entre en passant sous une arche. La cour où sont installées les tables est joliment décorée, il y a énormément de plantes et une balancelle. Ensuite, Michal est venu nous chercher pour nous conduire chez lui.

Le lendemain, il nous prépare un petit-déjeuner polonais. En résumé, un petit-déjeuner gargantuesque avec de la viande et des œufs. On lui pose après quelques questions sur les habitudes alimentaires des polonais. A quelles heures ils mangent et quel type de nourriture. Je vais bref: ils mangent tout le temps. Pourtant, on n’a pas croisé beaucoup d’obèses dans les rues. Mystère, mystère.

On prend ensuite le bus pour se rendre au Château de Wawel. Ce château assez original est fait de plusieurs édifices sur une colline et surplombe la Vistule, le fleuve qui traverse Cracovie. Sur les bons conseils de notre hôte, nous n’avons visité qu’une partie des musées intérieurs. Mon conseil serait carrément de ne rien visiter à l’intérieur mais de profiter d’une belle journée pour déambuler à l’extérieur et prendre une pose dans le petit parc. A cela, vous pouvez rajouter la visite gratuite de la vieille ville, dont je vous parlerai plus tard, qui se termine au château.

Donc, le château de Wawel. On a vu les appartements d’Etats (vraiment pas intéressant, aucune explication, seulement des meubles sans grand intérêt) et les appartements royaux (visite guidée en anglais dont les « ladies and gentleman » résonnent encore à mes oreilles). Un peu mieux mais ne casse pas trois pattes à un canard).

BigosOn rentre ensuite chez Michal après avoir fait des courses non sans difficultés (sur les étiquettes tout est écrit en polonais). Ce soir-là, nous avons été manger au très sympathique Pod Wawelem. Comme son nom le laisse supposer, ce restaurant est situé tout près du château. C’est un restaurant très fréquenté mais principalement par des polonais (généralement bon signe). La nourriture est classiquement polonaise. Ce n’est vraiment pas cher et très bon. Nous y sommes retournées une deuxième et ce soir-là, il y avait un mariage (bien que je n’aurais quand même pas choisi cet endroit pour fêter ça). Sur les bons conseils de Michal, on a pris un bigos (une choucroute polonaise, comme quoi, mes clichés ne sont pas tout à fait à côté de la plaque) et une potato pancakes aux champignons (cela a sûrement un autre nom en polonais, mais désolé ma mémoire mon carnet me fait défaut sur ce coup-là) que l’on a partagés. Les deux étaient très bons. Heureusement que nous les avons partagé parce que même à deux, nous n’en sommes pas venues à bout. Et oui, en plus de manger souvent, les polonais mangent beaucoup.

Après notre si copieux repas, nous rejoignons une soirée Couchsurfing où l’on commence rencontre des gens venus de tous horizons et goûte nos premières vodkas. Rencontre avec la Krupnik dorée, meilleure vodka que j’ai goûtée en Pologne. Michal nous précise cependant que les polonais ont l’habitude de boire de la bière dans les bars et de la vodkas à la maison. En rentrant chez lui, il nous fait découvrir un DJ qu’il adore, Grammatik.

Le lendemain, on prépare un cheese cake. Comme on n’a pas exactement les mêmes ingrédients que ceux que l’on utilise habituellement, c’est un peu différent mais pas tout à fait raté. A midi, on mange sur les conseils d’une amie polonaise au salad bar Chimera. C’est sympa, bon marché et un peu plus diététique que le reste de notre alimentation pendant ce voyage, je crois que la balance apprécie.

Cet après-midi-là, on fait notre première visite « Free Walking Tour« . C’est un concept qui existe dans plusieurs villes et est très simple. Des guides motivés vous vont visiter gratuitement la ville et à la fin de la visite, vous donnez un pourboire qui est laissé à votre libre appréciation. A Cracovie, il y a plusieurs tours thématiques. Nous en avons fait deux et on en aurait fait trois si je ne m’étais pas emmêlée les pinceaux. Cette première visite était celle du quartier juif, Kazimierz. On y parle du quartier actuel, mais également de ce qu’il était par le passé, la présence des juifs à travers l’histoire et évidemment la seconde guerre mondiale. La guide est dynamique et parle très bien anglais. Cette visite est vivante et cela contraste fortement avec les terribles événements qui se sont déroulés dans ces rues et sur la place où a eu lieu la liquidation du ghetto.  A la vue des synagogues et d’autres bâtiments devenus soudain sans utilité faute de croyants, on se rend compte de l’ampleur du projet d’extermination nazi. Comme avec la visite d’Auschwitz, cette visite du quartier juif a rendu dans mon esprit la Shoah plus tangible et matérielle qu’elle ne l’avait encore jamais été.

Ce soir-là, on a cuisiné notre désormais traditionnel couscous végétarien après lequel on a pris du cheese cake et regardé un film polonais « The evil house ». Assez étrange comme film.

La suite au prochain épisode.

En pratique

Pour 24 zlotys, on s’est achetées une carte de transport en commun 7 jours avec réduction étudiante.

Pod Wawelem: Adresse: św. Gertrudy 26. On a mangé pour 36 zlotys chacune, boissons et pourboire inclus. Soit +/-10€ pour deux!

Salad bar Chimera: Ul. sw Anny 3. Une assiette de salade suffisante pour un repas de midi: 13 zl (+/- 3€).

Vous trouverez plus d’infos sur les Free walking tour ici. Ils existent à Cracovie, Varsovie et Wroclaw. La visite du quartier juif se termine au musée de la fabrique d’Oscar Schindler. Il est donc possible d’enchainer les deux. Nous, on a préféré faire cela un autre jour. A Cracovie, vous avez donc le tour du quartier juif, la visite de la vielle ville (qui se termine au château Wawel) et la visite macabre que l’on a manquée.

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , , , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: