Couchsurfing: l’hébergement malin

CouchSurfingCouchsurfing, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Mais l’avez-vous testé? Couchsurfing, c’est un réseau de personnes souhaitant accueillir et/ou être accueillis chez d’autres personnes. Le site met en relation toutes ces personnes et propose un système de sécurité pour rendre la rencontre plus sûre. Le principe est que l’on accueille pour le plaisir de recevoir et de la rencontre.

En effet, pas de rémunération pour l’hôte, c’est entièrement gratuit. Et donc les hôtes sont les bonnes poires de ce site? Pas vraiment. Les voyageurs qui voyagent grâce à ce réseau doivent se comporter en hôte exemplaire et il est assez logique de participer un peu à son séjour. Par exemple, amener un petit cadeau de remerciement quand c’est possible (court séjour, sac pas trop lourd). Mais parfois, quand on voyage pendant longtemps et/ou que l’on voyage en auto-stop ou pour d’autres raison, il est difficile de « rendre la pareille ». Mais l’idée de couchsurfing n’est pas de rembourser son hôte en lui offrant l’équivalent d’une nuitée!

On peut cependant montrer de la gratitude de diverses manières. Aider dans les tâches ménagères, faire la vaisselle, participer à la préparation du repas, … On peut également préparer un repas si on reste plusieurs jours (difficile si vous ne restez qu’une nuit pour des questions pratiques) ou pourquoi pas aller chercher des viennoiseries pour le petit déjeuner. Pour résumer ces petites attentions que vous aurez pour votre hôte, on dit souvent que le couchsurfeur doit se comporter comme s’il était chez des amis. Il est donc logique qu’il ne paie pas pour dormir mais il devra se montrer très respectueux (bruit, propreté, …). Il est aussi logique que s’il reste plus longtemps (au-delà de trois jours), il participe aux courses, prépare un repas.

Comment bien commencer? Couchsurfing repose sur la confiance. Si en cherchant un hôte prêt à vous accueillir, vous allez parfois vous montrer méfiant et votre hôte aura probablement la même attitude envers vous. Pour renforcer votre confiance mutuelle, il est important de bien remplir son profil de la façon la plus honnête possible. Evitez les phrases toutes faites du genre « j’aime les voyages et les rencontres » ou « je n’aime pas ce type de rubrique, vous verrez bien quand vous me rencontrerez ». Il est plus intéressant de mentionner ce qui fait de vous quelqu’un d’unique: votre passion, vos dons de musiciens, vos films préférés, les voyages que vous avez déjà fait, …. Bien remplir son profil prend du temps mais c’est la clé pour vos premières expériences de couchsurfeur. N’oubliez pas de mettre en photo sur laquelle on voit votre visage, votre hôte aura tout de suite confiance

Au début, un profil bien rempli ne suffira peut-être pas. Sans amis et relations, comment vous faire confiance? Pour passer le cap des premières rencontres, ajoutez vos amis réels qui sont présents sur couchsurfing. Ils mettront probablement un gentil commentaire à votre sujet qui donnera plus d’infos à votre hôte et lui donnera confiance.

Pour la première demande, sélectionnez la ville où vous voulez aller et lisez plusieurs profils. Vous verrez pour chaque personne la date de leur dernière connexion, son lieu ainsi que son taux de réponse. Cela donne déjà une idée de la probabilité que cette personne vous accueille. Vous verrez qu’il y a beaucoup de personnes inscrites sur le réseau, sélectionnez donc votre hôte en fonction des potentielles affinités entre vous. Au-delà de ce qui pourra vous rassembler, il est important de regarder si le type de vie que mène l’hôte en question vous convient. Si c’est un fêtard et que vous aimez dormir la nuit, votre séjour ne sera peut-être pas génial. Jusqu’ici, j’ai eu plutôt tendance à chercher des hôtes de mon âge mais pourquoi pas tenter des hôtes « différends »? Des familles, des retraités, … Ensuite, il est conseillé d’expliquer pourquoi vous avez choisi ce couchsurfeur et pas un autre. Vous augmenterez ainsi vos chances de réponse positive. Par exemple, quand j’ai été à Cracovie, j’ai trouvé un étudiant qui aimait les jeux de société. Cela tombe bien, moi aussi. Je ne me suis pas contentée de dire que j’aimais également les jeux de société mais j’ai précisé lesquels. Il m’a répondu qu’il les connaissait et m’a acceptée. D’ailleurs, chez lui, nous avons fait une partie jusque 3h du matin dans une très bonne ambiance.

Il est aussi important de ne pas faire de demande pour être hébergé en semaine quand la personne précise qu’elle ne peut héberger que le week-end. Lisez donc bien les instructions de votre hôte. Parfois, il précise qu’il est en dehors de la ville, qu’il a des animaux, qu’il n’a pas de matelas, … Si vous avez besoin de quelque chose en particulier ou que vous arrivez en auto-stop et n’êtes donc pas sûr de votre heure/date d’arrivée, précisez-le. Votre hôte doit pouvoir s’organiser.

En pratique, chaque expérience peut être différente et va dépendre de la confiance de votre hôte. Il est possible qu’il vous laisse une clé (mais rarement dès le départ), il est aussi possible qu’il vous laisse seul chez lui. L’inverse est également probable et dans ce cas, vous dépendrez entièrement de votre CS et de ses horaires.

A votre retour, n’oubliez pas de laisser un commentaire à tous vos hébergeurs, vous aurez ainsi plus de chance qu’ils n’oublient pas à leur tour d’en laisser un et puis, c’est une manière de les remercier.

Les avantages de Couchsurfing:

  • C’est gratuit! Eh oui, si vous avez un tout petit budget, ne pas payer pour votre hébergement, vous aidera à boucler votre voyage.
  • On fait de super rencontres. Fini les préjugés, les opinions des journaux, … Bien sûr après une ou deux conversations, vous ne saurez pas « ce que pensent les polonais/allemands/péruviens/… mais vous aurez déjà une petite idée de ce que pensent quelques personnes.
  • Vous aurez de bons conseils qui ne figurent pas forcément dans les guides de voyages.

Les inconvénients de Couchsurfing:

  • Ce n’est pas un hôtel gratuit! Il faudra vous plier aux horaires de vos hôtes et à un confort parfois spartiate. Par exemple, à Cracovie, nous avons été chez une jeune femme qui travaillait jusque 23h. Elle nous l’avait d’ailleurs bien précisé quand j’ai fait la demande mais je m’étais dit que ce n’étais pas grave. Sur place, on était un peu fatiguée et attendre 23h, nous a parfois paru long. De plus, à ce moment-là, il a commencé à faire froid et pluvieux. Rester dehors n’était donc pas une option. On allait donc d’un resto à un café, puis au bar suivant mais ce n’était franchement pas agréable. Rentrer en fin de journée quand les musées ferment avant de sortir boire un verre nous aurait bien plu. De plus, on a beaucoup moins vu notre hôte et c’est surtout ça qui est dommage.
  • Vous êtes parfois mal situé. Les hôtels et auberges de jeunesse sont souvent dans le centre ou à proximité de transports en commun. Vos CS le seront parfois aussi, mais pas toujours!
  • Pas toujours évident de trouver la bonne attitude. On a parfois l’impression d’être le parasite de service, on veut donc à tout prix faire la vaisselle et faire plaisir à son hôte alors qu’il veut juste une conversation sympa avec vous. Si vous êtes fatigués, il sera aussi difficile de filer directement dans votre lit et de vous isoler si vous venez à peine d’arriver.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé mes 3 expériences de CS comme voyageur super intéressantes et cela m’a permis de mieux cerner les Polonais. J’ai également accueilli des CS dans ma coloc et c’était aussi très sympa. Souvent, je n’ai pas eu beaucoup de temps à passer avec eux mais parfois, certains veulent juste un hébergement et vu que nous étions prêt à les accueillir même pour une nuit, pourquoi pas!

Advertisements
Categories: Voyage | Mots-clés : , , | 3 commentaires

Navigation de l'article

3 thoughts on “Couchsurfing: l’hébergement malin

  1. J’aime beaucoup cette idée de couchserfing. Pourtant j’ai jamais osé de le faire…

    • Comme pour le voyage, le tout est de se lancer. J’avais déjà accueilli des couchsurfeurs avant de moi-même le pratiquer. Je trouve que cela fait moins « peur » de commencer par recevoir des gens plutôt que d’être accueilli.

  2. Nous avons nous aussi commencé par héberger avant d’être hébergés, en couple et en solo, et je dois dire que nous n’avons eu que de bonnes expériences…. après, surtout lorsque je voyage seule, je ne loge que chez des hôtes qui ont plusieurs évaluations positives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: