Simplicité volontaire: la stratégie des petits pas

Petit-pas La simplicité volontaire comme je l’expliquais dans un précédent article est un chemin vers une vie centrée sur les valeurs qui nous semblent essentielles. En réfléchissant à nos comportements et notre consommation, on pourrait être tenté de tout changer du jour au lendemain. Après tout, pourquoi pas?

Quand on est très bien informé sur les différentes alternatives qui existent, sur les conséquences de nos actes, … cela semble complètement stupide de ne pas modifier en conséquence ce qui pose problème dans notre manière de vivre. Pourtant, je suis convaincue que ce n’est ni une façon efficace de précéder, ni une manière satisfaisante. En tout cas, pas pour moi.

Et je pense que pour beaucoup de personnes, cela peut être le cas. L’être humain est en effet sensible au changement et changer des habitudes ancrées parfois depuis notre naissance n’est pas chose aisée. Même si pris séparément, l’acte de changement en question peut sembler anodin. C’est pourquoi en changeant une petite chose tout les 2 ou 3 mois, on peut progressivement éliminer tous les petites choses qui ne correspondent pas ou plus aux valeurs que l’on défend. Et ce, sans ressentir de lassitude ou un sentiment de dépassement qui serait assez naturel si quelqu’un décidait de tout changer en une fois. Chaque changement pris séparément passe comme une lettre à la poste, sans chambouler notre quotidien.

Je vais prendre quelques exemples pour illustrer mon propos.

Changer de banque. On sait que l’argent est le nerf de la guerre. Utiliser un compte en banque est aujourd’hui devenu assez indispensable mais en déposant son argent sur son compte, on permet à la banque d’investir celui-ci pendant le temps où il reste immobilisé. Et la plupart des banques investissent dans ce qui rapporte le plus. Malheureusement, ce sont bien souvent l’industrie de l’armement, les compagnies pétrolières, les industries polluantes, … Heureusement, en Belgique (et ailleurs, mais je vous parlerai de ce que je connais), il y a la banque Triodos. C’est une banque éthique. Ils n’investissent que dans des domaines qui ont du sens et des projets tournés vers l’avenir. La transparence est un de leurs piliers et vous pouvez trouver sur leur site internet la liste de tous les projets dans lesquels ils investissent! De plus, ils octroient des crédits hypothécaires (pour l’achat d’une maison) selon un règle différente des autres banques: plus votre maison est efficace énergiquement parlant, meilleur sera votre taux! Pouvez-vous en dire autant de votre banque actuelle? Il y a évidemment un revers à cette médaille: des taux d’intérêt plus bas sur les comptes d’épargne. Mais là aussi, ils sont transparents, vous pouvez connaître tous les taux/frais/… via leur site internet. Des intérêts un peu moins élevés pour un compte éthique: cela semble un bon deal!

Mais revenons à mes moutons. Changer de banque, cela prend combien de temps? Ouvrir un compte en banque, se fait aujourd’hui très rapidement et via internet. C’est le cas de Triodos. Durée estimée: 15 minutes. Temps qu’il m’a fallu entre le moment où j’ai été convaincue et l’ouverture de mon compte: peut-être 2 ans.

Acheter du savon solide à la place du gel douche. Moins de déchets et moins de produits chimiques dans la nature (les savons sont généralement composés plus simplement). Durée estimée: immédiat (en effet, cela vous prendra le même temps, donc pas de « perte » de temps). J’avoue sur ce coup-là, je n’ai jamais utilisé de gel douche mais c’est pour l’exemple. Pourtant, combien de personnes sont au courant de cette réalité et continuent à acheter du gel douche par habitude?

Acheter du thé en vrac plutôt du thé en sachet. Vous évitez les déchets, vous faites des économies (vérifiez en regardant le prix au kilo du thé en sachet, vous serez étonnés), vous buvez du bien meilleur thé (j’achète du thé dans un magasin spécialisé où il y a pleins de goûts différents). Cela demande un petit peu d’organisation. Si vous n’êtes pas équipé, achetez une théière avec un filtre incorporé ou une boule à thé. Vous en trouverez pleins (mais alors, vraiment pleins, pleins, pleins) sur les brocantes (d’occasion, vous évitez un déchet et évitez la production d’un nouvel objet). De nouveau, il m’a fallu du temps avec de changer mes habitudes. Pourtant, le goût est meilleur, le prix est plus bas et c’est meilleur pour l’environnement!

Tout ça pour dire, « chi va piano va sano e va lontano » (rien ne sert de courir, il faut partir à point).

Advertisements
Categories: Simplicité volontaire | Mots-clés : , , , , , | Un commentaire

Navigation de l'article

One thought on “Simplicité volontaire: la stratégie des petits pas

  1. Ping : Fini les cotons-tiges | Deux pas de côté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: