Réserver son billet d’avion

Crise de nerfsSi vous avez déjà tenté de réserver votre billet d’avion, vous comprendrez mon illustration. Franchement, j’ai cru que j’allais perdre la tête à force de jongler entre de nombreux sites sans jamais trouver LE billet.

Tout d’abord, il faut savoir ce que l’on cherche. La destination, j’espère que pour ça, vous n’avez pas besoin de conseils ! Dans mon cas, je souhaite faire un tour d’Amérique du Sud. J’ai donc fixé les pays que je souhaite traverser. Ensuite, j’ai regarder quelle ville départ et d’arrivée étaient les plus intéressantes financièrement.

Ensuite, vous devez connaître vos dates de départ et de retour. Pour les choisir, il faut prendre en compte vos envies mais pas seulement. Voyager pendant la basse saison revient moins cher (donc éviter les vacances scolaires). Ensuite, vous devez tenir compte des conditions d’accès de votre pays de destination. Avec quel visa allez-vous voyager? Quelle est la durée de ce visa? Par exemple, le visa thaïlandais est de 30 jours, faites attention de ne pas rester 31 jours et si cela devait être le cas, renseignez-vous pour les modalités éventuelles pour prolonger votre visa (attention: tous les pays n’autorisent pas la prolongation).

Respecter les règles d’immigration n’est pas seulement utile pour éviter de devoir payer une amende à votre sortie ou, pire, vous voir emprisonner. En effet, une législation internationale prévoit que les compagnies aériennes doivent vérifier que le passager respecte les règles d’immigration en vigueur dans le pays. Si ce n’est pas le cas, le voyageur sera renvoyé dans son pays aux frais de la compagnie. Comme vous avez déjà payé votre billet et que les compagnies ont le droit de refuser votre embarquement pour cette raison, elles ont tout intérêt à vous refuser et, d’après plusieurs témoignages lus sur internet, elles ne se privent pas.

Lors de mon vol avec Iberia au départ de Bruxelles, l’hôtesse a vérifié la durée de validité de mon passeport, les conditions d’entrée en Equateur pour les ressortissants français, si j’avais bien un billet retour, …

Prévoyez donc d’acheter un billet aller-retour. A défaut, vous pouvez prendre un aller simple et trouver un billet de sortie du pays dans le délai prévu. Ce billet peut-être un billet d’avion, de bus, de train, … N’oubliez pas que la date de votre retour prévue ne doit pas dépasser le séjour maximum! (3 mois dans la plupart des pays d’Amérique Latine).

Si par la suite vous voyagez par voie terrestre, vous ne devrez pas présenter à ces frontières de billet de sortie.

Votre problème, c’est que vous ne voulez pas repartir après trois mois mais continuer votre voyage? Prenez alors un billet dont la date est modifiable. Au moment où vous achetez votre billet, vous choisissez une date endéans la durée de séjour maximale. Une fois sur place, vous pourrez modifier votre date de retour.

Il existe plusieurs sortes de billets d’avions. Tous les billets que vous verrez dans les publicités ou sur les comparateurs de vols sont pour la plupart ceux aux prix les plus bas et sont non modifiables. Vous devrez donc généralement choisir un billet d’une gamme supérieure. Il y a des billets modifiables sans coût (généralement assez chers) et des billets modifiables moyennant une pénalité s’élevant généralement à 120€ (plus chers que les billets low cost, mais abordables).

Comment trouver le bon billet? La plupart des blogs conseillent les comparateurs de billets d’avion. Si vous avez besoin d’un billet modifiable, ils ne vous seront pratiquement d’aucune utilité. Même sans cela, je trouve la plupart du temps des billets d’avion moins cher en allant directement sur les sites de différentes compagnies aériennes.

Le seul qui trouvevolution billet avione grâce à mes yeux est http://www.evolution-billet-avion.com/ (devenu entretemps algofly).  Vous pouvez l’utiliser comme un simple comparateur de billet d’avion. Là, il fait le même boulot que les autres. Ce qui utile, c’est qu’il y a deux outils supplémentaires:

  1. Quel est le bon prix? Comme son nom l’indique, cet outil permet de savoir qu’est-ce qu’est pour cette destination un prix exceptionnel, un bon prix et un prix moyen. Si vous trouvez un billet d’avion qui correspond au prix exceptionnel, n’hésitez plus, foncez l’acheter.
  2. L’évolution du prix du billet dans le temps. Vous pouvez fixer une alerte sur un voyage et à chaque fois que vous revenez sur cette alerte, vous voyez l’évolution du prix des billets les moins chers depuis votre première recherche. Ce qui est un peu dommage, c’est qu’il ne vous dit rien du futur (mais je me méfierai d’un tel outil ^^). Cela vous permet de vous rendre compte si les prix sont dans une période ascendante, stable ou descendante. (par exemple, Paris-Lima était à environ 900€ en décembre et 700€ en janvier pour le mois de septembre. Le prendre en décembre aurait donc été trop tôt).

L’illustration est mon graphique pour Bruxelles-Bangkok pour un départ fin juin et un retour fin juillet.

Alors comment faire?

  1. Prenez-vous y tôt. Un aller-retour Bruxelles-Quito et Buenos Aires-Bruxelles m’a coûté 653€ 7 mois avant mon départ, un très bon prix.
  2. Faites une recherche sur un comparateur. Notez les compagnies aériennes qui effectuent la liaison qui vous intéresse. Notez également lesquelles sont les moins chères.
  3. Aller directement sur les sites de ces compagnies aériennes. Faites plusieurs recherches (oui, c’est chiant, c’est même TRES chiant). Variez les villes de départ (par exemple, testez Paris ou Bruxelles) et les villes d’arrivée (Lima ou Quito). Variez également les dates. Plus vous serez flexibles, plus vous aurez de chance de trouver LE billet.
  4. Une fois le billet adéquat trouvé, faites quelques vérifications. Vérifiez qu’il est modifiable si nécessaire. Vérifiez également la durée de validité du billet. Vous souhaitez repartir un an plus tard? Votre billet doit être valable 12 mois. Ces informations sont généralement assez compliquées à trouver sur les sites internets. Une fois, le bon billet trouvé, appelez la compagnie pour vérifier ces informations et ne pas vous retrouver avec un billet inutilisable. N’oubliez pas que la date retour doit respecter la durée maximale de séjour.
  5. Pour éviter les frais au moment du paiement, payer avec la carte « gratuite ». Selon les sites, ce sera gratuit avec une carte de crédit ou une carte de débit. Aussi, faites votre réservation par internet. Souvent, il y a des frais supplémentaires si vous la faites par téléphone. Lisez bien toutes les conditions et ne cochez pas de case inutile (évitez de prendre une assurance que vous auriez déjà, choisir son siège ne sert pas à grand chose et les bagages lourds gâchent le voyage).
  6. Si vous avez une carte de crédit, peut-être avez-vous une assurance liée à celle-ci. Parfois, il est nécessaire de payer avec cette carte pour en bénéficier!
  7. Mon dernier conseil, peut-être le plus important: supprimer régulièrement vos cookies. Ces sont des traces de votre passage que les compagnies aériennes conservent. Lors de votre prochaine visite, les prix auront comme par hasard augmenté. Vous vous empresserez donc de prendre votre billet « parce qu’en ce moment les prix augmentent ». De plus, j’ai remarqué que sur le site d’Iberia et de KLM, je n’ai pas les mêmes pages ni les mêmes billets proposés s’ils ont retenu des cookies.

Et les agences de voyage? Si vous avez les moyens et que vous n’arrivez pas à trouver le billet idéal, la solution peut être de passer par une agence. Sachez cependant que vous paierez ce service. J’avais été demander à une agence à Bruxelles quel prix ils pouvaient me proposer. Le billet le moins cher coût 1100€ et je devais prendre 3 nuits d’hôtels via l’agence pour en bénéficier. Cela, sans compter les frais de dossier. Alors que seule, j’ai trouvé un billet à 653€! De plus, en passant par une agence, vous ajoutez un intermédiaire. C’est positif parce qu’en cas de problème, vous avez une personne physique à qui réclamer votre dû (toujours plus facile d’obtenir réparation quand on peut aller se plaindre sur place). Cependant, vous rajoutez un maillon à la chaîne et augmentez donc le risque qu’une erreur se produise dans votre réservation.

Une fois cette épine de votre pied ôtée, vous pourrez vous pencher sur vos moyens de paiement et les assurances voyages: d’autres crises de nerf en perspective.

Advertisements
Categories: Budget, Préparatifs | Mots-clés : , , , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: