La simplicité volontaire ou simplicité normaliste ?! ;-)

Simplicité volontaireLa simplicité volontaire (ou sobriété heureuse) est un mode de vie plus simple. Ca, c’est pour la définition accélérée. L’idée de cette manière de vivre est de se concentrer sur ce qui essentiel et ce qui nous fait plaisir plutôt que ce que nous dicte la société.

On passe actuellement beaucoup de temps sur les ordinateurs et devant la télévision. Quand on regarde les statistiques, on peut être effaré du nombre d’heures que cela représente alors qu’aujourd’hui, tout le monde court après le temps. Les gens passent aussi beaucoup de temps au travail « parce qu’il faut bien vivre ».

L’idée de la simplicité volontaire, c’est de consommer moins et mieux, donc d’avoir besoin de moins d’argent et de ne plus devoir travailler autant. Si je travaille moins, j’ai plus de temps libre. Temps que je peux allouer comme je veux: s’occuper de ses enfants, voir ses amis, regarder des films, faire la cuisine, travailler dans un potager, écrire, … La simplicité volontaire n’est pas une dictature du comportement contrairement à la société de consommation qui à travers ses publicités essaie de nous dicter ce qui est bon, sain, souhaitable, agréable, normal, … Il n’y a pas UNE simplicité volontaire. Souvent, on résume cette idée par cette phrase:

« La simplicité volontaire n’est pas un but, mais un chemin »

Et la décroissance? La décroissance, c’est plutôt la conséquence éventuelle de la simplicité volontaire. Si tous les habitants d’un pays adoptent cette manière de vivre, l’économie de ce pays ne connaîtra plus la croissance (moins de consommation, moins de croissance). L’idée de la décroissance, c’est que contrairement à l’idée couramment véhiculée, ce n’est pas négatif. Pourquoi devrait-on chaque année produire plus que l’année précédente? Quel sens cela a-t-il? D’ailleurs, si le nombre d’accidents de voiture augmente, la croissance augmente parce qu’il faudra réparer ces voitures, soigner ces conducteurs et donc effectuer des dépenses de santé, …

L’objection de croissance, c’est pareil? C’est plus un courant politique qui souhaite que l’on abandonne la croissance comme objectif d’un pays. Généralement (mais pas toujours), les objecteurs de croissance ne sont pas contre la croissance, mais contre le fait de rechercher la croissance, contre le fait d’en faire un objectif. Il n’y a rien de mal à ce qu’un pays à très faible croissance améliore ses infrastructures (soins de santé, écoles, …) et ainsi sa croissance.

Tous ces termes sont parfois utilisés de façon interchangeable et en fonction des philosophes et politologues qui s’expriment sur la question, les définitions varient. Pour moi, l’important, c’est surtout ce que l’on fait en pratique qui compte: modifier son comportement pour vivre selon ses valeurs et peut importe comment l’on nomme cet « art de vivre ».

Et la simplicité normaliste, alors? La simplicité normaliste, c’est la manière dont mon frère nomme sarcastiquement la simplicité volontaire ^^.

Advertisements
Categories: Simplicité volontaire | Mots-clés : , , , , | Laisser un commentaire

Navigation de l'article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d bloggers like this: